Le pic de Bugarach échapperait à la fin du monde, mais l’accès sera interdit aux « illuminés »

RTL.info – 29 novembre 2012 –
Le préfet de l’Aude a saisi la justice et dit jeudi son indignation face aux tentatives d’exploitation commerciale autour de la prétendue fin du monde, à laquelle échapperait le pic de Bugarach, le 21 décembre 2012.

Des annonces ont fleuri ces dernières semaines sur des sites internet proposant à la location des chambres à 1.500 euros par jour sur le site du pic, dont certains tenants de l’apocalypse croient qu’il échappera à la fin du monde qu’ils attendent le 21 décembre. « A titre personnel, je trouve vraiment indigne d’abuser de la naïveté des gens et de se précipiter dans des commerces qui défient le sens commun », a déclaré le préfet Eric Freysselinard à l’AFP.
Le préfet a indiqué avoir saisi le parquet, afin d’examiner la qualification pénale de ces infractions éventuelles. « Je trouve inadmissible et révoltant de jouer avec la candeur de certaines personnes en les touchant en plus au portefeuille », a-t-il ajouté. Le maire de Bugarach, Jean-Pierre Delord, a déjà déposé plainte voici quelques mois lorsque des pierres du pic de Bugarach avaient été mises en vente sur la toile, a rappelé le préfet. Si des annonces commerciales ont fleuri ici ou là, il est impossible de savoir si les gens s’y laissent vraiment prendre, a-t-il souligné.
Interdit d’accès pour éviter les « illuminés »
Le pic de Bugarach et ses galeries souterraines seront interdits d’accès entre le 19 et le 23 décembre pour dissuader un éventuel afflux « d’illuminés ». Les accès au village de 200 âmes, niché au pied de la montagne, point culminant du massif des Corbières, seront filtrés. En cas d’afflux massif de visiteurs ou de curieux, les accès à la localité seraient entièrement bloqués.
Au total, une centaine de gendarmes et de pompiers seront mobilisés. Ce dispositif pourra être augmenté en cas de besoin.
Des mesures d’exclusion aérienne
Pour l’instant, les autorités, qui ont mis en place une veille internet, n’ont pas d’indication particulière sur un éventuel afflux massif d’illuminés ou de curieux. Ce sont plutôt les journalistes qui se manifestent en nombre. « On est toujours à la fois dans l’inconnu et en même temps dans le fait de penser plutôt que le phénomène devrait rester mesuré » a indiqué le préfet. « C’est quelque chose qui pourra se mesurer dans les derniers jours, voire le jour même, et comme on a prévu un dispositif adaptable on saura parfaitement répondre », a-t-il dit.
Les autorités ont également décidé d’instaurer au-dessus de la montagne « des mesures d’exclusion aérienne pour éviter que des gens viennent s’y poser en ULM ou autre chose ». Tout contrevenant sera poursuivi, a assuré le préfet.

A propos werdna01

Hors des paradigmes anciens et obsolètes, libérer la parole à propos de la domination et de l’avidité dans les domaines de la politique, de la religion, de l’économie, de l’éducation et de la guérison, étant donné que tout cela est devenu commercial. Notre idée est que ces domaines manquent de générosité et de collaboration.
Cet article, publié dans Insolite, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.