Ministère de l’intérieur : Les violences aux personnes – plaie de la délinquance depuis des années en France – « baissent au mois de novembre »

Nouvel Obs  29-11-2012

Manuel Valls voit une baisse « significative » des violences aux personnes

Le ministre de l’Intérieur réaffirme par ailleurs sa volonté de « changer l’outil statistique » qui mesure la délinquance en France.
 Quelques jours avant la publication officielle des chiffres, le ministre de l’Intérieur, Manuel Valls, fait état jeudi 29 novembre sur iTélé d’une baisse « significative » des violences aux personnes pour le mois de novembre.
Les violences aux personnes – plaie de la délinquance depuis des années en France – « baissent au mois de novembre », affirme Manuel Valls, ajoutant : « c’est significatif ».
Le ministre redit par ailleurs la nécessité, selon lui, de « changer (l)’outil statistique, faire davantage d’enquêtes de victimation pour avoir une vraie analyse de ce qu’est aujourd’hui la délinquance et l’insécurité dans notre pays ».
Des chiffres « controversés » en octobre
Mi-novembre, l’annonce par « le Figaro » d’une hausse de la délinquance, notamment celle de 9% des violences aux personnes en octobre 2012, avait suscité une violente passe d’armes entre la droite et la gauche.
Manuel Valls avait alors affirmé que ces chiffres résultaient de « manipulations » et d’une « instrumentalisation » imputables à l’ancien gouvernement, rappelant son intention de réformer les méthodes statistiques.
Concernant la lutte contre le terrorisme et l’organisation de la Direction centrale du renseignement intérieur (DCRI), le ministre a déclaré : « Ce qui me paraît le plus important, c’est ne pas perdre de temps sur de nouvelles organisations mais d’être plus efficace et donner davantage de moyens au renseignement intérieur ».

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans Police, Politique, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.