Bretagne – Le parc éolien des Landes de Couesmé vient d’être inauguré – Vers des parcs éoliens de plus en plus puissants : L’éolien coûte seulement 4 euro par an et par ménage

anotre planete parc éolien

Notre planète 29/11/2012

anotre planète_parc-Landes-Couesme

Mise en service du plus puissant parc éolien de Bretagne

La région Bretagne vient d’inaugurer son plus puissant parc éolien dans le Morbihan : 11 éoliennes de dernière génération vont fournir, chaque année, de l’électricité à près de 38 000 personnes. Une énergie renouvelable et décentralisée qui participera à la sécurisation du réseau électrique de l’ouest de la France.
Le parc éolien des Landes de Couesmé est situé à cheval sur trois communes du Morbihan : La Gacilly, Les Fougerets et Saint-Martin-sur-Oust. Installé sur des exploitations agricoles qui n’ont pas perdu leur office, il domine la campagne morbihannaise à près de 100m d’altitude.
Le projet du parc éolien a débuté il y a maintenant 7 ans, en 2005 : concertation, études d’impact, demande de Zone de Développement Eolien… Le permis de construire a été obtenu en 2008 et les travaux ont finalement débuté en 2011 pour une mise en service en septembre 2012. Il a été inauguré le vendredi 23 septembre en présence de Jean-François Cirelli, Vice-Président de GDF SUEZ, Henri Ducré, Directeur général délégué de GDF SUEZ, Claude Midi, Directeur général d’Eole Generation et Jérôme Pécresse, Président d’Alstom Renewable Power.
Le parc éolien le plus puissant de Bretagne
Le parc éolien des Landes de Couesmé est constitué de 11 éoliennes terrestres ECO110[1] d’une puissance nominale unitaire de 3MW. Ce qui en fait le parc le plus puissant de Bretagne avec une puissance totale installée de 33 MW.
La production annuelle attendue est d’environ 67 500 MWh, de quoi couvrir la consommation électrique annuelle de plus de 37 500 personnes. Le taux de charge estimé est donc d’un peu plus de 23%, ce qui correspond aux données avancées par les promoteurs de l’éolien comme l’European Wind Energy Association (EWEA).
Cette énergie renouvelable pourra se substituer à celle fournit par les centrales les plus polluantes et qui sont notamment sollicitées lors des pics de consommation en hiver. Ainsi, par rapport à une centrale électrique fonctionnant au fioul, l’électricité produite par le parc éolien des Landes de Couesmé pourra éviter le rejet annuel de 54 000 tonnes de CO2 dans l’atmosphère, soit l’équivalent de ce qui est émis en un an par 28 000 voitures !
 La technologie ALSTOM PURE TORQUE®
Des éoliennes de 145 m de haut !
Vers des parcs éoliens de plus en plus puissants
Ces parcs éoliens dotés d’aérogénérateurs plus imposants augurent de la montée en puissance des éoliennes qui prennent de la hauteur pour se libérer des contraintes orographiques et développer des pâles plus grandes qui captent bien plus d’énergie cinétique.
Aujourd’hui, Enercon, leader français de l’éolien installe dans certains pays (Pays-Bas, Belgique, Allemagne…) des éoliennes de près de 8MW[3]. Selon le GIEC, d’ici quelques années, les éoliennes terrestres pourraient même dépasser les 10 MW de puissance unitaire, de quoi rendre l’énergie éolienne bien plus crédible face aux graves conséquences de l’exploitation des sources d’énergies non renouvelables.
Notes : La longueur des pales est de 55 mètres
L’éolienne ECO 110 a un diamètre de rotor adapté pour les vents moyen, l’ECO 100 est adapté pour les vents forts.
L’éolienne terrestre E126 a une puissance nominale de 7,58 MW.

A lire : L’éolien coûte seulement 4 euro par an et par ménage

29 novembre 2012

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans Ecologie, Economie, Energie, Industrie, Nature, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.