La ligne Copé sombre, jour après jour, dans un état d’esprit qui ne respecte plus les usages d’une démocratie.

anocopé inquiétant
Nouvel Obs Le Plus  10-12-2012 Par Mathieu Géniole Médias / Web
UMP. Le dérapage misogyne qui en dit long sur une stratégie sans limites du clan Copé
 LE PLUS. L’UMP s’est imposée dans trois législatives partielles ce dimanche, l’occasion de revenir sur la rivalité entre Jean-François Copé et François Fillon. Vendredi soir, un proche de l’actuel président du parti a posté un montage vulgaire et insultant contre Cécile Duflot. Pour Mathieu Géniole, c’est un exemple de plus de l’état d’esprit très inquiétant du personnage.
Énorme surprise : il s’agit d’un soutien proche de Jean-François Copé, puisqu’il se revendique « conseiller national » au sein de l’UMP. D’après son compte, Samuel Lafont est un récidiviste en matière d’attaques contre la ministre écologique qu’il a interpellée 20 fois dans la seule journée d’hier. Un comportement plus proche du harcèlement que du débat politique.
 anoleplus ump vulgaire
Le montage ci-dessus est insultant, vulgaire, et misogyne. Il a été posté vendredi soir sur Twitter et, quand je l’ai vu, je me suis naturellement intéressé au profil de son auteur.
Lorsque j’ai tweeté la photo en mentionnant son auteur, il est revenu vers moi avec ses petits camarades pour contester l’aspect misogyne du montage : pour ma part, j’estime que rabaisser une femme au rang d’animal suffit à justifier le terme et franchement, s’il y a une chose que j’évite sur Twitter, c’est d’entrer dans des débats interminables avec des mecs visiblement remontés à bloc. C’est interminable, saoulant et ça n’a, surtout, aucun intérêt.
 Des montages grossiers de plus en plus en vogue à l’UMP
 En revanche, je suis remonté un peu dans la timeline de Samuel Lafont et j’ai vu qu’il avait également posté avec fierté la fameuse affiche UMP contre le mariage pour tous :

aump-touche-pas

Quand je suis tombé sur cette photo, j’ai vraiment commencé à m’interroger sur ce genre de montages, de plus en plus en vogue dans le clan Copé.
 Ces affiches, disons-le, sont caricaturales et populistes. Il n’est pas question, ici, de faire passer un message politique, mais d’agresser, de revendiquer avec des slogans simplistes et souvent humiliants pour l’adversaire politique. Évidemment, je me suis tout de suite demandé comment réagirait l’opinion publique si c’était le Front national qui publiait ce genre de tracts et puis je me suis souvenu que le parti de Marine Le Pen était empétré dans une histoire de mannequin russe.
 Le FN n’a pas du tout la main sur ce domaine propagandiste alors qu’on n’en attendait pas moins de leur imagination en la matière.
 Et la démocratie ?
 C’est donc le clan Copé qui s’est emparé de ce mode de communication que l’on attribue spontanément à l’extrême droite. C’est une forme de récidive si l’on considère que l’interminable polémique sur les pains au chocolat était, elle aussi, digne du FN. L’air de rien, cette histoire a monopolisé les médias, a stigmatisé une religion en la caricaturant : est ce que Marine Le Pen est déjà allée aussi loin dans les stéréotypes anti-musulmans ? Je ne le pense pas.
 Ce qui me gène profondément dans cette histoire, c’est que la ligne Copé, au nom de la droite décomplexée, sombre jour après jour dans un état d’esprit qui ne respecte plus les usages d’une démocratie.
 Je suis moi-même sympathisant de gauche : en tant que démocrate, j’ai toujours respecté l’opposition, que j’estime indispensable au fonctionnement de nos institutions, et je ne prendrai jamais un symbole phare de la droite pour le ridiculiser ou le tourner à mon avantage. Je n’aime pas la droite, mais j’ai une forme de respect pour ce qu’elle représente dans l’histoire de notre pays. Cette notion de respect réciproque, les partisans de Jean-François Copé l’ont, semble-t-il, totalement perdue.
 Dans le même registre, personne n’a oublié le putsch de Jean-François Copé, le soir de l’élection à l’UMP, cette façon assez totalitaire de se jeter sur une estrade pour revendiquer la victoire. Ce comportement, dans une démocratie a vraiment de quoi effrayer les sympathisants de droite et, par extension, l’ensemble des Français.
 Voilà, au final, pourquoi le clan Copé m’horrifie à tous points de vue. La bonne nouvelle, c’est qu’il s’est vraiment effondré dans les sondages, et que même les militants de l’UMP ont visiblement compris qu’ils n’avaient rien à gagner en confiant les clés de leur maison à cet homme.
 On peut penser que l’accueil réservé par Jean-Marc Ayrault à l’Assemblée au groupe de Fillon va également dans ce sens : pour la bonne marche de notre démocratie et de nos institutions, François Fillon représente une droite plus saine, plus traditionnelle et plus gaulliste.
 Au final, on se rend compte que c’est toute la France qui a intérêt à ce que la droite installe un vrai démocrate dans ses starting-blocks pour 2017, au moins pour s’assurer que le scénario de leur élection ne se reproduise pas le soir de la présidentielle.
Édité par Louise Pothier   Auteur parrainé par Aude Baron

Note – Vu sur le Net –  Hi hi mdrrrr : Il fallait oser

anocopé les droits et les devoirs

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans Non classé, Politique, réflexion, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.