Noël – Des mots en couleurs à offrir

 La Nouvelle République 22/12/2012
Calendrier
Avec son calendrier perpétuel, au milieu de toutes ses créations, la graphiste et illustratrice niortaise propose ses mots pour colorer l’année 2013. En édition limitée.
Des idées de mots à picorer et à offrir pour les fêtes, c’est l’objet de cette page. Ouverture en couleurs avec les aphorismes de Laurence Chartier.
Qu’importe l’année, puisque son calendrier est perpétuel. L’idée cadeau qu’elle vient d’éditer (1), Laurence Chartier, graphiste-illustratrice installée à Niort, l’a extraite de ses « 68 petites conjugaisons de l’esprit ». Car, non contente d’être passée par les Beaux-Arts de Limoges et l’École nationale supérieure d’art du Havre – et donc d’exceller dans l’univers graphique – Madame s’est mise à jouer avec les mots.
«  Le monde a besoin de couleurs  »
Pour ce calendrier fraîchement édité, elle a donc repris ses aphorismes, comme autant de petits cailloux sur nos routes de petits poucets. « Naître à soi-même pour n’être que soi-même » ; « Rien à prouver, tout à éprouver » ; « Accordez «  on  », accordez-vous » ; « Je suis ego, nous sommes égaux »… bref, vous voyez le genre. « J’ai extrait des citations qui arrivent à vivre par elles-mêmes », confie-t-elle.
Le tout, comme ses écrits pour la jeunesse (ses collections avec Lola) ou ses « Cartes de sagesse » est signé d’un pseudo, Evie Danza. « Dans mon premier, il y a la vie ; le deuxième, c’est la danse. Mon tout sonne comme une évidence », explique-t-elle. En dehors d’illustrer et de créer son monde acidulé, Laurence Chartier est également danseuse, des accords irlandais plein la peau.
« Le monde a besoin de couleurs », martèle-t-elle à l’envi, en se nourrissant de « petites histoires magiques du quotidien et de grandes rencontres humaines ». « Je suis riche de la vie que je mène », répond-elle, quand on lui demande si son art remplit le charriot des achats. D’un côté, son activité de graphiste et sa société ; de l’autre, l’art pour rêver qui emplit sa maison où couleurs et mots dansent partout. Cela ne semble pas troubler le moins du monde Estrella, son animal domestique, une poule qui picore à son gré dans cet univers singulier. « C’est elle qui m’a, ce n’est pas moi qui possède cette poule », sourit Laurence Chartier.
Un livre fait aussi son chemin. C’est pour bientôt. Son titre : « Tartines d’amour ». « Eh oui, une tartine d’amour c’est quand on met plus d’amour que de beurre. Une tartine de vie, c’est quand on a plus de beurre que de pain sec », acquiesce cette joyeuse artiste niortaise.
nr.niort@nrco.fr
 (1) 10 €, édition limitée. Contact : Alias, Laurence Chartier, 177, rue du Fief-Joly à Niort. Tél. 05.49.77.51.85. Internet : laurence-chartier.com
Sébastien Acker

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans Culture, Loisirs Tourisme, poésie, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.