Maison de l’histoire de France : Le projet « coûteux » de 80 millions d’euros, lancé par Nicolas Sarkozy, est abandonné

Le Parisien 26.12.2012,

Dissolution de la Maison de l’histoire de France

amaison histoire france
L’établissement public de la Maison de l’histoire de France, projet de l’ancien président Nicolas Sarkozy très décrié par les historiens, sera officiellement dissous au 31 décembre 2012 par décret paru mercredi dans le Journal officiel. Patrick Kovarik
Etablissement public depuis le 1er janvier 2012, cette « Maison de l’histoire de France » prévoyait notamment la création d’une « galerie des temps » très décriée par les historiens, dont Pierre Nora, lesquels redoutaient une récupération politique sur la manière de raconter l’histoire de France.
L’ex-chef d’Etat avait choisi en septembre 2010 de l’installer sur le site parisien des Archives nationales, provoquant la colère de ses personnels. Une ouverture au public était prévue en 2015.
Fin août, la ministre de la Culture et de la Communication, Aurélie Filippetti, avait annoncé l’abandon du projet, « coûteux », de 80 millions d’euros dont 7 millions déjà dépensés pour l’avant-projet, et « daté », devant être remplacé par une mise en réseaux des différents musées d’histoire à travers un site internet.
Neuf musées nationaux d’histoire avaient été inscrits au coeur du réseau de la Maison de l’histoire de France, dont ceux de Cluny à Paris (Moyen-Age), Saint-Germain-en Laye (archéologie), Ecouen (Renaissance), Les Eyzies-de-Tayac (préhistoire) ou encore les châteaux de Fontainebleau et Compiègne.
 L’hôtel de Soubise à Paris

amaison histoirehotel_de_soubise_0

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans Culture, Economie, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.