Etats-Unis : l’accord fiscal entériné

La Chambre des représentants a entériné mardi soir un accord qui évite de justesse aux Etats-Unis la cure d’austérité du « mur budgétaire », une victoire pour le président Obama.
 Lors d’un vote qui se concluait peu après 23 heures (5 heures, heure de Paris), l’assemblée dominée par les adversaires républicains du président Obama a atteint suffisamment deoui pour adopter le dispositif législatif dans les mêmes termes que le Sénat, à majorité démocrate, moins de vingt-quatre heures plus tôt. Les adversaires de M. Obama ont renoncé à amender ce texte pour y ajouter des coupes supplémentaires dans les dépenses.
 Le dispositif n’a plus qu’à être promulgué par M. Obama pour entrer en vigueur. Réagissant peu après ce vote, le président démocrate a salué cet accord, estimant qu’il tenait ainsi une de ses promesses de campagne d’établir une fiscalité plus juste. « L’un des piliers de ma campagne présidentielle était de changer un code des impôts qui était trop favorable aux riches aux dépens de la classe moyenne, a-t-il déclaré lors d’une allocution à la Maison Blanche. Ce soir, nous l’avons fait grâce aux voix des démocrates et des républicains au Congrès. »
Le texte prévoit une hausse des impôts pour les plus riches (le taux d’imposition passera de 35 % à 39,6 % pour les foyers aux revenus supérieurs à 450 000 dollars par an) mais laisse en suspens de nombreuses questions avec le report de l’échéance sur des coupes claires automatiques dans les dépenses publiques, en particulier militaires.
Le Monde 02/01/2013

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans Economie, International, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.