Depardieu – Otage politique – De quoi vont avoir l’air tous les défenseurs de l’acteur : du coeur de l’UMP, Copé, Wauquiez, Kosciusko-Morizet à Deneuve, Bardot et la secte Rael en passant par Gad Elmaleh ?

Nouvel Obs   LE PLUS. 04-01-2013 Par Bruno Roger-Petit Chroniqueur politique

Depardieu naturalisé russe par Poutine : l’humiliation pour Copé, Deneuve et Elmaleh?

abruno rogerpetit
« … Voilà où mène la défense de l’amour immodéré de l’argent qui ruine les consciences. On veut défendre la liberté d’entreprendre, dénoncer le matraquage fiscal et un jour, on se retrouve à défendre un acteur à la dérive béatifié par Vladimir Poutine .La belle affaire, le beau bilan. Et tout cela pour le plaisir de haïr François Hollande et la gauche au pouvoir. »
 Le président Poutine a accordé jeudi la citoyenneté russe à l’acteur français Gérard Depardieu, qui avait déjà choisi l’exil fiscal en Belgique. Les défenseurs de l’acteur à la dérive, de Copé à Deneuve, oseront-ils encore le défendre après cette faveur accordée par un quasi-dictateur ? Bruno Roger-Petit s’interroge.
Cette fois, c’est officiel : Gérard Depardieu est citoyen russe. L’annonce officielle en a été faite par la présidence de Russie. C’est Vladimir Poutine qui a décidé, organisé et signé le décret de naturalisation de l’acteur français réfugié en Belgique pour fuir la taxe Hollande à 75%, qui ne verra jamais le jour comme il était prévu, ironie de l’histoire…
 C’est le compte officiel Twitter de la présidence de Russie qui a proclamé la nouvelle.
 Vladimir Putin signs order giving Gérard Depardieu Russian citizenship
— President of Russia (@KremlinRussia_E) Janvier 3, 2013
Poutine avait déjà annoncé, à la fin de l’année 2012, qu’il était prêt à accorder un passeport à Gérard Depardieu : « Si Gérard veut vraiment avoir un permis de séjour ou un passeport russe, c’est une affaire réglée, et de manière positive », avait-il déclaré lors d’une conférence de presse. On pouvait penser qu’il s’agissait d’une plaisanterie, d’une saillie drolatique, on constate désormais qu’il n’en était rien.
 L’anecdote étant tout à la fois ridicule, odieuse, dérisoire, comique et pathétique, on ne sait s’il faut s’en gausser ou la déplorer. Mais l’affaire Depardieu étant devenu politique, très politique même, cela vaut bien un commentaire.
 Otage politique
 De quoi a-t-il l’air aujourd’hui, Gérard Depardieu, pris en otage politique par le pire des dirigeants du continent européen (à l’exception de la Hongrie) ? Comment va-t-il pouvoir accepter et justifier cette reconnaissance hallucinante offerte par le chef d’État qui inflige à des contestataires, les Pussy riots, un traitement pénal d’un autre temps et hors de proportion avec les faits pour lesquels un tribunal les a condamnées ?
 De quoi vont avoir l’air tous les défenseurs de Gérard Depardieu, du coeur de l’UMP, Jean-François Copé, Laurent Wauquiez, Nathalie Kosciusko-Morizet à Catherine Deneuve, Brigitte Bardot et la secte Rael en passant par Gad Elmaleh, en constatant que l’acteur en rébellion fiscale se voir offrir asile fiscal et citoyen par Vladimir Poutine ? Comment vont-ils pouvoir, eux aussi, accepter et justifier qu’un privilégié français s’empresse d’accepter la citoyenneté d’un autre État, le tout accordé par un pouvoir dont chacun connait la vérité des pratiques ?
Iront-ils tous, jusqu’à dire qu’il vaut mieux Poutine que Hollande ?
 La droite folle
Il suffit de s’interroger, en ces termes, sur la situation engendrée par la polémique nationale occasionnée par la fuite de Depardieu pour des raisons fiscales, pour mesurer le piège dans lequel celui qui fut un acteur de premier plan a enfermé ses propres défenseurs.
 Voilà où mène la défense de l’amour immodéré de l’argent qui ruine les consciences. On veut défendre la liberté d’entreprendre, dénoncer le matraquage fiscal et un jour, on se retrouve à défendre un acteur à la dérive béatifié par Vladimir Poutine.La belle affaire, le beau bilan. Et tout cela pour le plaisir de haïr François Hollande et la gauche au pouvoir.
 S’il s’en trouve encore, après cette irruption de Poutine et son funèbre cortège d’atteinte aux droits de l’homme, des Copé, NKM, Deneuve et autres Elmaleh pour venir, face aux Français, défendre l’indéfendable citoyen Depardieu de la Russie de Poutine, ce sera bel et bien le signe que la droite française n’est plus seulement décomplexée, mais folle. Et bien moins authentiquement française qu’elle le prétend
Édité par Louise Pothier   Auteur parrainé par Benoît Raphaël
caricature huffingtonpost.fr

adepardieu

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans Débats Idées Points de vue, Economie, Politique, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.