Gazette d’@rrêt sur images, n° 265 – La guerre

gazette@arretsurimages.eu 19/01/2013

Gazette n° 265Pour comprendre la guerre, le Sahel pour les nuls

Repérer dans l’oeuf les propagandes de guerre, et tenter de comprendre une situation complexe: voilà notre feuille de route, à propos de la guerre du Sahel, dans laquelle la France s’est trouvée plongée du jour au lendemain, et qui promet d’être longue et douloureuse.
C’est évidemment le sujet de notre émission de la semaine. Est-il justifié, comme le président français, de qualifier les ennemis de « terroristes », que l’on va « détruire » ? Que fera la France face aux enfants soldats ? Comment réagiront les medias en cas de dommages collatéraux lors des bombardements français ? Voilà toutes les questions que nous posons cette semaine à nos invités. En insistant sur cette nouveauté: l’armée malienne, et son alliée française, vont pour la première fois mener la guerre sous le regard de la Cour Pénale Internationale, qui vient d’ouvrir une enquête.
 Que peut-on en attendre ? Autant de questions, qui vous aideront à regarder autrement le déferlement de reportages de guerre. Notre émission est ici (1).
Un invité qui appelle un chat un chat, c’est toujours agréable. C’est le cas de Marc Herpoux, scénariste de Pigalle la nuit (Canal+). Rafik Djoumi lui consacre le dernier numéro de notre « série sur les séries », @u prochain épisode (2). Si vous voulez tout apprendre sur le fonctionnement pyramidal de la télévision française, et la manière dont la chaîne a modifié le scénario qu’il rêvait d’écrire, regardez notre émission. Elle est ici (3).
Daniel Schneidermann
(1) http://www.arretsurimages.net/contenu.php?id=5533
(2) http://www.arretsurimages.net/emission.php?id=5
(3) http://www.arretsurimages.net/contenu.php?id=5526
Toute l’aide en ligne sur http://www.arretsurimages.net/faq.php?id=1

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans chronique, Politique, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.