Nantes. Les employés du Crédit Immobilier de France en deuil

Presse Océan – jeudi 24 janvier 2013

Nantes. Les employés du Crédit Immobilier de France en deuil

Nantes : allongés sur le sol, les salariés du CIF attirent l’attention sur la mort programmée de leur établissement. /Photo Eric Cabanas
Les salariés du Crédit Immobilier de France ont manifesté symboliquement, tous habillés de noir, ce matin devant le siège régional, près de la gare sud à Nantes. Ce dans le but d’ alerter l’opinion sur l’extinction programmée de leur établissement oeuvrant dans le financement du logement social.
images« Le CIF qui emploi 2 500 salarié est rentable. Cette mise en extinction se fait dans le silence le plus total et cette indifférence est inacceptable » souligne Morgane Gallet, employée du CIF, déléguée FO. C’est aujourd’hui que se tient l’assemblée générale des actionnaires et dirigeants qui doit entériner cette fermeture. Le siège à Nantes compte quarante personnes auxquelles s’ajoutent vingt employés dans les agences de Rezé et Saint-Herblain.
—————-
Réaction cet l’article par Cif ammoniacal  :
MENSONGE D’ETAT ET DUPERIE
J’accuse la direction du Trésor et du Ministère des finances de mensonge sur la disparition programmée du Crédit Immobilier de France. Il ne s’agit pas d’une contrepartie exigée par Bruxelles comme proclamé dans les médias et à l’ Assemblée Nationale. La Commission Européenne venant de démentir clairement cette affirmation fin décembre.
J’accuse le Ministère des Finances de duperie sur la politique de l’emploi. Comment le ministre peut-il annoncer d’un coté que l’emploi est son cheval de bataille pour de l’autre réduire au chômage non loin de 2500 personnes auxquelles s’ajoutent les emplois du bâtiment.
J’accuse de connivence le gouvernement et les médias nationaux, seule la presse régionale évoque le CIF. Accuser des fonds d’investissement ou un actionnaire indien est vendeur et permet de détourner l’attention, mais quand il s’agit d’une décision de fermeture émanant de l’ État il n’y a aucune retombée médiatique d’ampleur. Pourtant cela représente 4 fois Mittal.
J’accuse la direction du Trésor et le Ministère des Finances de partialité et d’iniquité dans le traitement des dossiers. L’extinction n’est pas réclamée pour PSA Finance, de plus Paris considère que la garantie étant payée au prix de marché et qu’elle n’a pas vocation a être tirée il ne s’agit pas d’une aide d’État donc pas de notification à Bruxelles. Ceci pourrait aussi s’appliquer au CIF. Malgré ses tentatives pour y échapper Paris va devoir s’expliquer devant la CE. Ils ne mettent pas autant d’ardeur à sauver le CIF
J’accuse de faiblesse et de tiédeur les syndicats, principalement la CGT et CFDT . J’ai l’impression qu’entre défendre les employés (même et surtout des « banquiers ») et ne pas aller à l’encontre des décisions d’un gouvernement de gauche pour l’affaiblir, leur choix est le second. De plus leur intérêt étant de ne pas brusquer leurs nombreux adhérents de La Poste, il n’y a rien a gagner à s’engager pour le CIF. Défense de leurs intérêts particuliers au détriment de celui des salariés
J’accuse le Trésor et le Ministère des finances de lâcheté et de persécution. Comment expliquer un tel acharnement sur une institution centenaire qui a servie la politique de l’État sans histoire contrairement à d’autres ?. Pourquoi vouloir faire passer Bruxelles pour un bouc émissaire et ne pas assumer pleinement sa volonté d’exterminer le CIF ?
Enfin je demande l’ouverture d’une enquête parlementaire sur la gestion du dossier du CIF, pour tromperie et diffusions de fausses informations auprès des élus destinées à dégrader l’image du CIF et à présenter comme inéluctable sa mise en extinction.

 896391-1058976

Le CIF est rentable et gagne de l’argent, ne pas oublier les 500 millions ponctionnés par l’État en 2006 pour alimenter ses caisses. Ses actionnaires appartiennent au monde HLM, les dividendes sont réinvestis dans des missions sociales. Un gouvernement de gauche se fait l’allié d’une agence de notation pour achever une banque en grande partie sociale. M. Hollande qu’est devenu votre discours contre les agences de notation et la finance internationale ???

A propos werdna01

Hors des paradigmes anciens et obsolètes, libérer la parole à propos de la domination et de l’avidité dans les domaines de la politique, de la religion, de l’économie, de l’éducation et de la guérison, étant donné que tout cela est devenu commercial. Notre idée est que ces domaines manquent de générosité et de collaboration.
Cet article, publié dans Social, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.