La démocratie à l’épreuve de la corruption

Anticor – février 2013
Vidéos en lien ci-dessous de la conférence “La démocratie à l’épreuve de la corruption”, organisée en octobre dernier par Survie, Attac, Anticor, Aitec, CCFD, Flare, Publiez ce que vous payez, les Congolais de la Diaspora, Sherpa et le Syndicat de la magistrature.
Depuis plusieurs années, un climat délétère pèse sur la vie politique, les intérêts privés prenant le pas sur l’intérêt général, et la confusion des pouvoirs financier et politique aboutissant à leur collusion. Avec la crise, l’intransigeance face à de tels comportements ne fait que s’accroître : il est urgent d’agir.
imagesCA8MHMPZLes conflits d’intérêts, les lobbies incontrôlés, le cumul des mandats** facilitent fraude et corruption. Des infractions graves ne sont pas poursuivies par le parquet : l’affaire des biens mal acquis, les scandales récurrents de financements françafricains et d’évasion fiscale, en sont des exemples emblématiques. La justice est souvent entravée dans les affaires politiques ou économiques sensibles, au mépris du principe d’égalité de tous devant la loi.
Les États s’exonèrent de leur responsabilité en matière de régulation des entreprises transnationales.  Et, alors que le territoire européen devient un espace économique unifié, la coopération judiciaire est trop souvent inefficace en matière économique et financière. L’austérité ne peut pourtant pas être imposée au plus grand nombre alors que les gouvernements ne s’attaquent pas à ce qui permet à quelques uns d’accaparer la richesse.
Mais l’adoption rapide de quelques mesures simples pourrait être la première traduction d’une nouvelle volonté politique partagée. Ces mesures ne coûtent rien et peuvent même être profitables en termes économiques. Mais surtout, elles sont des étapes essentielles pour rétablir la confiance dans la démocratie.
1. Introduction (Fabrice Tarrit, Eric Alt) : “la lutte contre la corruption, c’est maintenant!”
http://www.dailymotion.com/video/xv23p8_la-democratie-a-l-epreuve-de-la-corruption-presentation-1-5_news?search_algo=2#.UQlZzb_Ad9N
2. La vie politique au défi de l’intégrité (Alain Deneault, Fabrice Tarrit, animé par Jean-Pierre Guis) : “il y a corruption quand une matière a tellement changé qu’on en reconnaît plus la nature…”
http://www.dailymotion.com/video/xwzqlt_vie-politique-le-defi-de-l-integrite-2-5_news#.UQlbQ7_Ad9N
3. A quand la fin des entraves à la justice? (Benjamin Moutsila, Fabrice Rizzoli, Eric Alt), animé par Mathieu Lopez : “Mettre fin à l’impunité des criminels en col blanc”.
http://www.dailymotion.com/video/xwzuwx_a-quand-la-fin-des-entraves-a-la-justice-3-5_news#.UQlcRb_Ad9M
4. Les multinationales contre la démocratie (Mathilde Dupré, Michel Capron, Gérgoire Nauret) : “la souveraineté des Etats capturée par des intérêts financiers…”
http://www.dailymotion.com/video/xwzwds_les-multinationales-contre-la-democratie-4-5_news?search_algo=2#.UQhREW_X59M
5. Conclusion : Vers une démocratie sans corruption (Jean Merckaert) : “c’est en gardant le silence, alors qu’ils devraient protester, que les hommes deviennent des lâches“.
http://www.dailymotion.com/video/xwzzss_vers-une-democratie-sans-corruption-5-5_news#.UQlfq7_Ad9M
** Bartolone: le non cumul des mandats oui, mais en 2017 –fr.news.yahoo.com
Claude-Bartolone-prefere-a-Elisabeth-Guigou-pour-le-perchoir_mode_uneClaude Bartolone (PS) qui préside l’Assemblée nationale, assure que le non cumul des mandats ne pourra pas s’appliquer d’ici aux élections municipales de 2014 et fixe l’horizon de sa mise en œuvre à 2017.
En 2017 ou 3017, Monsieur Bartolone ?

A propos werdna01

Hors des paradigmes anciens et obsolètes, libérer la parole à propos de la domination et de l’avidité dans les domaines de la politique, de la religion, de l’économie, de l’éducation et de la guérison, étant donné que tout cela est devenu commercial. Notre idée est que ces domaines manquent de générosité et de collaboration.
Cet article, publié dans Démocratie, Justice, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.