Etats-Unis – Etat de l’Union : Obama volontariste et déterminé

aobama
Le président américain, Barack Obama, fort de son capital politique renouvelé après sa réélection, a appelé mardi soir le Congrès à agir sur la réglementation des armes à feu, le changement climatique et surtout la croissance, lors de son discours annuel sur l’état de l’Union.
Il a notamment affirmé que laisser entrer en vigueur des coupes budgétaires drastiques constituerait « vraiment une mauvaise idée » et a appelé les élus du Congrès à adopter une « approche équilibrée » pour réduire le déficit. Ces coupes « ralentiraient certainement notre reprise, et nous coûteraient des centaines de milliers d’emplois ».
Dans une intervention largement consacrée aux questions intérieures, le président démocrate a aussi confirmé le retour prochain de la moitié du contingent américain d’Afghanistan et son souhait de discuter d’une réduction des arsenaux nucléaires avec la Russie.
 Il a annoncé le lancement de négociations sur une zone de libre échange avec l’UE. M. Obama a promis une « action ferme » face aux « provocations » de la Corée du Nord, qui avait mené quelques heures plus tôt son troisième essai nucléaire. Il a aussi exhorté les dirigeants iraniens à sceller un compromis diplomatique pour sortir de la crise provoquée par leur programme nucléaire controversé, à deux semaines d’une réunion entre Téhéran et les grandes puissances.
 C’est un Obama « obsédé » par les hausses d’impôt que les républicains ont dépeint mardi après son discours, confiant au quadragénaire Marco Rubio le soin de promouvoir la vision des conservateurs pour réduire les déficits.
Le Monde 13/02/2013

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans International, Politique, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.