Hollande Voyage en Inde : La France espère combler, le retard qu’elle accuse sur l’ancienne puissance coloniale britannique

ahollandeindia
Le Monde 14/02/2013
Hollande en Inde : une rafale de contrats… à terme
Le chef de l’Etat est arrivé jeudi en Inde pour une visite d’Etat de 48 heures à forte teneur économique et commerciale. Pas moins de cinq ministres et une soixantaine de PDG et de dirigeants d’entreprise accompagneront le président français, parmi lesquels ceux de Dassault, Thales, Areva, Veolia, LVMH, Sanofi, EADS…
Dans sa relation avec l’Inde, qui pourrait devenir la troisième puissance mondiale à l’horizon 2030, la France espère combler, du moins en partie, le retard qu’elle accuse sur l’ancienne puissance coloniale britannique ou l’Allemagne. Ses échanges commerciaux bilatéraux restent déficitaires et peinent à décoller.
 Aucun contrat ne devrait cependant être signé lors de cette visite. Eric Trappier, PDG de Dassault Aviation, espère conclure avant la fin de l’année la vente de 126 Rafale à l’armée de l’air indienne. Evaluée à 12 milliards de dollars, elle marquerait le premier succès à l’exportation pour l’avion de combat français après une longue série de déboires.
 Idem en matière de nucléaire civil. L’industriel français Areva négocie avec l’Inde la construction de deux réacteurs EPR à Jaïtapur, à 400 kilomètres au sud de Bombay. En janvier, le ministre des affaires étrangères  indien, Salman Khurshid, avait parlé d’une négociation parvenue à « un stade très avancé ».
 Mais de source française, on se dit tout juste « raisonnablement optimiste » sur la conclusion prochaine de ces négociations. Le groupe français Alstom a, lui, déjà remporté un contrat de 185 millions d’¤ pour fournir trois turbines électriques destinées à des centrales à charbon en Inde, a-t-il annoncé mardi.

ahollande inde

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans Economie, International, Politique, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.