Tournan-en-Brie (S-et-M) – Mobilisation en ligne pour sauver une laiterie : ilfautsauverparislait.fr.

Dans un contexte économique particulièrement morose, certaines entreprises en difficulté n’hésitent pas à jouer la carte d’Internet.
C’est le cas de Paris lait, une laiterie traditionnelle de Tournan-en-Brie (Seine-et-Marne), menacée de fermeture et qui tente de sauver son activité en créant le « buzz » sur la Toile. Afin de préserver les cinquante emplois de cette laiterie produisant essentiellement des yaourts, Christophe Gaudy, son directeur, décide de lancer le 7 février une opération solidarité par le biais du site ilfautsauverparislait.fr.
Objectif : encourager les internautes à acheter un yaourt au prix symbolique de deux euros. Idéalement, il faudrait un million d’euros pour permettre à la société de traverser les six prochains mois et de retrouver une certaine pérennité.
 L’élan de solidarité fonctionne, en partie grâce aux médias, et notamment à un passage au journal télévisé. Le site passe d’une seule commande par semaine à cent, ce qui représente pour l’instant un total de 10 000 euros. La ministre de l’égalité des territoires, Cécile Duflot, a appelé mardi dernier dans un tweet à sauver « la dernière laiterie d’Ile-de-France ».
Décidément plein de ressources, le chef d’entreprise a également sollicité l’aide du footballeur britannique David Beckham, en lui envoyant un courrier postal. La nouvelle recrue du PSG avait promis de verser son salaire de joueur à une association. En attendant une réponse de la star, des négociations sont en cours avec les Restos du coeur, pour que l’association passe une commande importante.
Le  Monde  22/02/2013
Lettre de Christophe Gaudy, dirigeant de Paris Lait

aparis lait

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans Economie, Internet, Médias, Solidarité, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.