Salon de l’agriculture – Le Berry fait la promotion de ses lentilles

La Nouvelle République 26/02/2013 

La lentille verte du Berry s’affiche à Paris

cibele 002

Cécile Taillandier, de la société Cibèle, est présente pour la troisième année consécutive au Salon de l’agriculture.
Grâce à Cibèle, seule entreprise de l’Indre présente sur le stand des producteurs du Berry, la lentille verte sera en vedette au Salon de l’agriculture

aNRcarte_Berry_smll

Au lendemain du scandale qui a ébranlé toute la filière agroalimentaire, le Salon de l’agriculture tombe à point nommé. Les lasagnes à la viande de cheval n’ont pas fini d’alimenter les conversations sur les stands. Dans un tel contexte, Cibèle a le sentiment d’avoir une bonne carte à jouer avec ses lentilles vertes du Berry labellisés. « Les gens vont être heureux de trouver, face à eux, des agriculteurs et des producteurs. Plus que jamais, ils ont envie de savoir d’où viennent les produits qu’ils consomment et auront certainement beaucoup de questions à poser. Notre production, basée sur des circuits courts avec très peu d’intermédiaires, devrait recevoir un bon accueil », avance Cécile Taillandier, responsable commerciale de Cibèle.
Depuis samedi – et jusqu’à demain mercredi – l’entreprise berrichonne (1) s’affiche donc sur le stand dédié aux producteurs du Berry, co-organisé par la chambre d’agriculture du Cher, Bienvenue à la ferme et l’Ad2T. Deux producteurs indriens de lentilles vertes accompagnent la représentante de Cibèle. Leur mot d’ordre : « Jouer les ambassadeurs du Berry en valorisant notre produit labellisé et notre filière. Le Salon de l’agriculture est pour nous une vitrine. Nous n’y allons pas nécessairement pour faire de la vente, mais pour faire découvrir notre terroir », poursuit Cécile Taillandier qui a emmené dans ses bagages un stock de cinq cents paquets de lentilles.
 La carte des circuits courts
anrperrichonEt puisqu’une bonne dégustation vaut bien souvent mieux que de longs discours, Cibèle a aussi prévu de quoi flatter les palais des visiteurs. « Nous allons leur montrer des utilisations possibles de la lentille en leur faisant déguster la crème de lentilles vertes de La Cognette et des lentilles à la vinaigrette préparées sur le stand. »
Ce mercredi, l’entreprise pourra également compter sur le talent du chef Philippe Perrichon (du Saint-Jean, à Saint-Amand-Montrond) pour mettre en valeur son produit phare. Note bene : Voir lien recette ci-dessous )
Pendant ces cinq jours, Cibèle s’attend à croiser bon nombre de Parisiens d’origine berrichonne. « Ils sont nombreux à profiter de l’occasion pour venir redécouvrir les produits de leur région d’origine. Nous en profiterons pour les inviter aux deux autres salons parisiens – Paris Fermier et le Salon des saveurs – où nous serons, en octobre et en décembre. »
Ceux qui voudraient retrouver les goûts du Berry toute l’année dans leur assiette repartiront du stand avec une liste des points de vente de la lentille verte en région parisienne. « Dans la capitale, nous ciblons des boutiques et épiceries plus haut de gamme qui s’accordent bien à notre image de produit du terroir. »
repères
aNRlentille-verte-du-berry.jpgb> La SARL Cibèle est une filiale du groupe Épis Centre. Sur le site de Saint-Georges-sur-Arnon, elle emploie une personne à temps complet, chargée du tri, et recourt à un prestataire (l’Esat de Vierzon) pour le conditionnement. A Bourges, Cécile Taillandier assure la partie commerciale, aidée d’une assistante stagiaire.>
La filière lentilles vertes du Berry s’étend sur 44 communes du Cher et de l’Indre. Elle rassemble 27 producteurs sur près de 375 hectares. Suivant les années, les rendements oscillent entre 20 et 25 quintaux à l’hectare.
Note bene Kozett : Voir Recette de M PerrichonL’essentiel du mois : Crumble à la farine de lentille et aux pommes

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans Agroalimentaire, Economie, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.