Syrie – Des combattants syriens armés, ont capturé mercredi une vingtaine d’observateurs de l’ONU sur le plateau du Golan

Le Point.fr – Publié le 06/03/2013 à 22:10

 21 observateurs de l’ONU détenus par des rebelles syriens

VIDÉO.Les observateurs ont été capturés sur le plateau du Golan par une trentaine d’hommes armés qui réclament le retrait de Bachar el-Assad d’un village du Golan.
Des combattants syriens armés, se présentant comme les « Martyrs de Yarmok », ont capturé mercredi une vingtaine d’observateurs de l’ONU sur le plateau du Golan entre la Syrie et Israël. « Plus tôt aujourd’hui (mercredi), environ 30 combattants armés ont arrêté et capturé 21 observateurs » de l’ONU sur le plateau du Golan, a précisé Eduardo del Buey, un porte-parole des Nations unies. Les observateurs menaient une « mission ordinaire d’approvisionnement » et ont été capturés « près du poste d’observation 58 », a précisé le porte-parole. Ce poste de la Force chargée de l’observation du désengagement sur le Golan (FNUOD) a été évacué la semaine dernière à la suite de violents combats qui se déroulaient à proximité, à Al Jamlah, a-t-il ajouté.
La FNUOD « a envoyé sur place une équipe pour évaluer la situation et tenter de (la) résoudre ». Le porte-parole a rappelé les risques que la crise en Syrie fait peser sur les pays voisins, notamment sur le Golan, où l’armée syrienne et des opposants armés ont à de nombreuses reprises procédé à des incursions et à des tirs dans la zone patrouillée par la Force. La FNUOD, déployée depuis 1974, compte 1 100 soldats et personnels originaires d’Autriche, de Croatie, d’Inde, du Japon et des Philippines. Israël occupe depuis 1967 quelque 1 200 km2 du plateau du Golan qu’il a annexés en 1981, une décision que n’a jamais reconnue la communauté internationale. Environ 510 km2 du Golan restent sous contrôle syrien.
Dans une vidéo diffusée sur YouTube, des hommes se présentant comme les « Martyrs de Yarmouk » posent devant des véhicules des Nations unies et déclarent notamment : « Au nom de Dieu, nous prenons en otage les forces des Nations unies qui observent le Golan. Nous donnons à l’ONU 24 heures pour qu’ils fassent pression sur Bachar el-Assad afin que celui-ci retire ses forces armées du village de Jamla. » Le village de Jamla se situe sur le plateau du Golan, entre la Syrie et Israël.
En fin de journée, le Conseil de sécurité des Nations unies a dit « exiger la libération » des observateurs.

aotages-onu-syrie-1147048-jpg_1019977

Les preneurs d’otages ont revendiqué leur action dans une vidéo diffusée sur You Tube. © DRLe Point fr
REGARDEZ la revendication des « Martyrs de Yarmouk » 

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans International, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.