Beppe Grillo : Je ferais un référendum en ligne sur l’euro, sur la directive Bolkenstein et sur le Traité de Lisbonne !

Le Soir / Belgique – 12 mars 2013 –
Beppe Grillo, la surprise des législatives italiennes se défend d’être anti-européen et répète qu’il souhaite un plan B pour l’Europe. Dans un entretien au quotidien allemand Handelsblatt, il a indiqué vouloir faire plusieurs référendums.
Avant tout, un candidat anti-système 
Le leader du Mouvement cinq étoiles (M5S), qui a cristallisé le vote contestataire aux législatives en Italie, se défend d’être anti-européen dans un entretien à paraître mercredi dans le quotidien allemand Handelsblatt. «  J’ai simplement dit que je voulais un plan B pour l’Europe  », a-t-il dit.
« Nous devons nous demander: qu’est-il advenu de l’Europe? Pourquoi n’avons-nous pas de politique d’information commune? Pas de politique fiscale commune? Pas de politique commune d’immigration? Pourquoi seule l’Allemagne s’est enrichie?», s’est-il interrogé dans les colonnes du journal.
Il a également indiqué vouloir faire un référendum sur l’euro. «Je ferais un référendum en ligne sur l’euro, sur la directive Bolkenstein, sur le Traité de Lisbonne – tous ces sujets, où notre constitution a été laissée de côté  », a-t-il déclaré.
Aux législatives italiennes, le mouvement de Beppe Grillo est arrivé en troisième position en termes de nombre d’élus, derrière la coalition de gauche guidée par Pier Luigi Bersani et celle de droite guidée par Silvio Berlusconi.

imagesCAH5X6UE

A propos werdna01

Hors des paradigmes anciens et obsolètes, libérer la parole à propos de la domination et de l’avidité dans les domaines de la politique, de la religion, de l’économie, de l’éducation et de la guérison, étant donné que tout cela est devenu commercial. Notre idée est que ces domaines manquent de générosité et de collaboration.
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.