La Corée du Nord cible, de nouveau, une île du Sud

NKOREA-SKOREA-POLITICS-ECONOMY
Le dirigeant de Corée du Nord, Kim Jong-un, a désigné une petite île sud-coréenne proche de la frontière maritime entre le Sud et le Nord comme première cible en cas de conflit, alors que la tension reste très vive dans la péninsule.

aCoree_SudNord-01

L’île de Baengnyeong sera la première visée par l’armée nord-coréenne, a annoncé M. Kim, lors d’une visite de casernes militaires proches de la frontière lundi, premier jour des manœuvres militaires conjointes menées par Séoul et Washington et vivement condamnées par Pyongyang.
Ces derniers jours, la Corée du Nord a brandi la menace d’une « guerre thermonucléaire » et averti les Etats-Unis qu’ils s’exposaient à une « frappe nucléaire préventive » . Elle a également dénoncé l’armistice qui a mis fin à la guerre de Corée en 1953. Aux sources de ce contexte explosif, le tir réussi en décembre d’une fusée considérée par Séoul et ses alliés comme étant un missile balistique, suivi d’un troisième essai nucléaire en février puis de nouvelles sanctions votées vendredi par le Conseil de sécurité de l’ONU.
 En novembre 2010, Pyongyang avait bombardé l’île de Yeonpyeong, elle aussi proche de la frontière maritime, causant la mort de quatre Sud-Coréens.
Le monde 12/03/2013

acoréeNLL_Baengnyeong

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans International, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.