Bordeaux – Affaire Bettencourt : L’ancien président de la République Nicolas Sarkozy a été mis en examen pour abus de faiblesse

Le Placide 21/03/2013

aleplacidegentil-Sarkozy-Placide

Sud-Ouest avec AFP 21/03/2013

Bordeaux : Nicolas Sarkozy mis en examen dans le cadre de l’affaire Bettencourt

Il a été confronté au personnel de Liliane Bettencourt. Le juge Jean-Michel Gentil l’a mis en examen pour abus de faiblesse
L’ancien président de la République Nicolas Sarkozy a été mis en examen jeudi à Bordeaux pour abus de faiblesse, a indiqué Me Thierry Herzog, son avocat, qui a annoncé son intention de « former immédiatement un recours ».  Cette décision du juge d’instruction Jean-Michel Gentil a été prise à l’issue d’une confrontation à laquelle ont participé au moins quatre membres du personnel de Liliane Bettencourt, selon des sources concordantes.
Cette confrontation inhabituelle s’est déroulée jeudi à Bordeaux dans la plus grande discrétion, pour vérifier si l’ancien chef de l’Etat s’était rendu une ou plusieurs fois chez la milliardaire pendant sa campagne en 2007, et s’il l’a vue.
L’ancien président a été notamment confronté à l’ex-majordome des Bettencourt Pascal Bonnefoy, dont l’arrivée au Palais de Justice, à la mi-journée, a été rapportée par un témoin. Mais personne n’a vu entrer l’ancien président ou d’autres membres du personnel.
Nicolas Sarkozy, convoqué par le juge Jean-Michel Gentil dans le cadre du dossier sur les abus de faiblesse dont aurait été victime Mme Bettencourt depuis septembre 2006, date à laquelle les experts font remonter le début de l’affaiblissement mental de la milliardaire, avait été placé sous le statut de témoin assisté par le juge le 22 novembre 2012, à l’issue de douze heures d’audition.
Après l’incroyable attente des journalistes pendant trois semaines sur le trottoir du Palais de Justice et la cohue de cette journée-là, « le juge avait toujours dit qu’en cas de nouvelle audition personne n’en saurait rien », rappelait malicieusement jeudi un connaisseur du dossier.
Nicolas Sarkozy a toujours affirmé s’être rendu au domicile des Bettencourt une seule fois pendant sa campagne présidentielle de 2007, pour y rencontrer brièvement André Bettencourt, le mari de l’héritière de l’Oréal, décédé en novembre de la même année.
L’ancien ministre lui avait adressé une lettre de félicitations après son élection à la tête de l’UMP, et, selon ses dires, Nicolas Sarkozy voulait le remercier ce 24 février 2007. « Cette lettre est très illustrative des rapports que j’avais avec André Bettencourt… Il était logique que je passe le remercier (…) Je n’y suis allé qu’une fois… », avait-il déclaré.
Le juge a depuis multiplié les auditions avec le personnel de la milliardaire, et jusqu’à fin février de cette année, car certains ont déclaré avoir vu Nicolas Sarkozy au moins deux fois pendant cette période, et certains assurent qu’il avait rencontré Mme Bettencourt à ces occasions.
Selon l’ancienne femme de chambre Dominique Gaspard, Liliane Bettencourt avait même déclaré être « toute contente de l’avoir vu », a indiqué en janvier Libération.  Un chauffeur, rapportant les paroles d’une gouvernante décédée, avait par ailleurs assuré que celle-ci lui avait « dit textuellement qu’il était venu demander de l’argent, des sous, à monsieur et madame ».
Sur le même sujet
[Exclusif ] Nicolas Sarkozy : les Bettencourt « ne m’ont pas donné un sou »
Affaire Bettencourt : Sarkozy entendu au Palais de justice de Bordeaux

Sarko bonnet d'âne

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans Humour, Justice, Politique, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.