INA.fr s’ouvre aux réseaux sociaux

ina_frINA.fr, le site internet de l’Institut national de l’audiovisuel, vient d’opérer son ravalement de printemps. Outre l’esthétique, cette nouvelle version privilégie l’usage des réseaux sociaux. L’internaute peut désormais directement partager une vidéo sur Facebook ou Twitter en un clic.
Un fil Facebook (fort de 110 000 fans) apparaît dès la page d’accueil, mettant en avant les contenus (vidéos et photos) les plus partagés et les plus appréciés sur le réseau social. Une démarche qui s’inscrit dans le prolongement de l’élargissement de l’offre de contenus de l’INA, aujourd’hui disponible sur le site, mais aussi sur les télés connectées, les mobiles, les fournisseurs d’accès à Internet ou sur les plates-formes de vidéos en ligne comme Dailymotion et YouTube, à la suite des accords conclus ces dernières années.
Autre nouveauté de cette nouvelle version, la place donnée aux vidéos d’amateurs grâce à l’opération « INA Mémoires partagées ». Cet appel à contribution a été lancé en Aquitaine en juillet 2012, puis en Lorraine, en février, avec pour objectif de « mettre en valeur les images sélectionnées pour leur valeur patrimoniale ». Selon Mathieu Gallet, PDG de l’INA, la refonte du site s’inscrit dans une logique de « valorisation » et de « partage » de contenus, afin de privilégier « l’accessibilité », « l’innovation » et « l’ouverture », notamment aux films d’amateurs. 2012 a été une année record pour INA.fr, avec 31 millions de visiteurs uniques.
Le Monde 22/03/2013

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans Internet, Médias, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.