5ème sommet Durban – Les Brics veulent défier l’hégémonie occidentale

abrics-banner2-with-text2-jpeg
Les dirigeants des pays émergents des Brics se réunissent mardi et mercredi, sous haute sécurité, à Durban, en Afrique du Sud, pour leur cinquième sommet annuel, avec l’ambition de créer leurs propres institutions, dont une banque, pour contrecarrer l’hégémonie des Occidentaux.
 « Au niveau mondial, nous voulons obtenir plus de soutien pour une réforme des institutions internationales, pour la relance du processus de développement de Doha (négociations OMC au point mort depuis 2001), et pour une réforme (…) du Conseil de sécurité des Nations unies », a déclaré le président sud-africain, Jacob Zuma, lundi, en présentant les objectifs du sommet.

abrics orig

 Le Brésil, la Russie, l’Inde, la Chine et l’Afrique du Sud – qui rassemblent 43 % de la population et produisent le quart du PIB de la planète – veulent notamment créer une banque de développement commune, chargée de financer des infrastructures sans avoir à demander l’avis de la Banque mondiale, rapporte le Durban Times. Ils doivent notamment répondre au défi d’une croissance ralentie, souligne le FT. De nombreuses questions pratiques resteront cependant à régler avant que ne commence vraiment à fonctionner cette institution, qui devrait être dotée d’un capital de 50 mds de $.
Les Brics pourraient aussi mettre en réserve une partie de leurs fabuleuses réserves de change – 4 400 mds de $, selon Pretoria -, sans doute 240 mds, pour s’entraider en cas de coup dur. Et se passer du FMI, dont c’est le rôle. Les cinq pays ont aussi dans leurs cartons une agence de notation, un conseil d’entrepreneurs, une classification propre des universités…
Le Monde 26/03/2013

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.