Mis en examen de Sarkozy : le pourquoi du renoncement du JT de TF1

Nouvel Obs 27-03-2013 Par Carole Barjon

Sarkozy mis en examen : pourquoi il a refusé d’aller à la télé

 Au lendemain de son inculpation, l’ex-président, ulcéré, voulait se précipiter au JT de TF1. Mais après une réunion de crise, il a préféré renoncer.
Après l’annonce de sa mise en examen par le juge Gentil, l’ancien chef de l’Etat, atteint d’une forte migraine, s’est enfermé chez lui à Paris pour organiser sa contre-offensive. Sur le moment, Sarkozy, ulcéré, veut cogner tous azimuts.
Oubliées, la dignité du discours de la Mutualité le 6 mai dernier, au soir de sa défaite, et l’élégance dont il avait fait preuve, avec Hollande, lors des cérémonies du 8-Mai. Ce vendredi 22 mars, c’est le retour de Sarkozy-le-boxeur. L’ancien président veut s’inviter à la télévision, pulvériser le juge, dénoncer l' »acharnement » dont il estime être l’objet, prendre les Français à témoin. « Qu’en penses-tu ? » demande-t-il à Guaino qui lui téléphone ce matin-là.
Réunion de crise
Ce même matin, il a convoqué une « réunion de crise » dans ses bureaux de la rue de Miromesnil. Franck Louvrier, son ancien chargé de communication à l’Elysée, est appelé à la rescousse. Le bruit court alors déjà dans le Tout-Paris médiatique que Sarkozy pourrait être l’invité du 20-heures de TF1. Quelques heures plus tard, après moult cogitations, il renonce pour envisager un moment de donner une interview au « Journal du Dimanche » avant, là encore, de décliner in extremis cette proposition.
En l’espace de vingt-quatre heures, l’ancien président s’est rendu aux raisons de la plupart de ses proches, qui plaident pour son silence. Seuls ses fidèles et son avocat s’exprimeront. Lui se contentera, lundi, d’un commentaire lapidaire sur sa page Facebook.
« Il n’avait pas intérêt à intervenir, explique Brice Hortefeux, qui a renoncé, lui aussi, à parler dans le JT de 20 heures vendredi soir. Au vu des commentaires des éditorialistes, il a considéré que les médias avaient compris la faiblesse de l’argumentation du juge. » […]
« Un loupé de communication complet »
Seconde raison pour laquelle Sarkozy s’est finalement abstenu, selon Hortefeux : « Nicolas ne peut pas faire son retour sur la scène publique sur un sujet comme celui-là. » Sans doute. Mais les fuites sur son envie de communiquer et d’en découdre publiquement ont été telles que l’image de sérénité et de hauteur présidentielle qu’il avait sculptée au lendemain de sa défaite en a déjà pris un coup. Ce qui a conduit Marine Le Pen à ironiser : « Nicolas Sarkozy opère, via cette affaire judiciaire, un retour dans la vie publique certainement assez différent de celui qu’il avait imaginé. »

Sarko gif rigolo

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans Justice, Politique, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.