Etats-Unis – Nos mimolettes ne passent pas les analyses et restent bloquées – Sur Facebook, des américains friands de ce fromage : « Save the mimolette »

France 24 10/04/2013

La mimolette normande bloquée aux portes des États-Unis

amimoletteDepuis un mois, la mimolette française est bloquée dans un entrepôt du New Jersey. L’administration sanitaire américaine justifie le blocus par la présence de mites aux propriétés allergènes. Côté français, l’explication ne convainc pas.
La mimolette française ne passe plus les frontières américaines. Depuis plus d’un mois, une demie tonne du fromage orange fabriqué en Hexagone et voué à l’importation aux États-Unis a été mise en quarantaine par la Food and Drug Administration (FDA) dans un entrepôt du New Jersey et pourrait être détruite.
Le fromage affiné en Normandie fait l’objet d’un blocus sans explication logique, selon le responsable États-Unis de l’entreprise normande Isigny Sainte-Mère. « On importe de la mimolette depuis une vingtaine d’années mais depuis début mars, les inspecteurs de la FDA nous donnent du fil à retordre. Nos mimolettes ne passent pas les analyses », explique l’importateur à l’AFP, qui a envoyé l’an dernier 60 tonnes de mimolette aux États-Unis.
Les mites ont toujours existé !
Pourquoi une telle disgrâce ? Les explications restent confuses. Les inspecteurs de la FDA ont fait savoir que les « mites à fromage », sortes d’acariens microscopiques cultivés à dessein sur la croûte pour affiner le fromage, étaient allergènes. Pour James Coogan, qui dirige la fromagerie Ideal Cheese Shop à Manhattan, où l’on peut encore trouver de la mimolette, « les mites ont toujours existé ! C’est ridicule de bloquer ces fromages ».
Un inspecteur de la FDA a toutefois indiqué au responsable des importations du fromage normand que le « taux de mites était supérieur au taux autorisé, sans pouvoir dire quel était ce taux autorisé ».
« Save the mimolette »
Impuissant, l’importateur français avoue ne pas comprendre alors que certains étals de fromagers de New York sont en rupture de stock. De son côté, la FDA récuse toute interdiction de la mimolette aux États-Unis. « Il est néanmoins important de noter que tous les aliments exportés vers les États-Unis doivent être conformes aux normes américaines », explique la FDA.
Devant ce rejet fromager, la riposte s’est organisée. Une page Facebook dédiée au fromage orange a été créée début avril par des Américains friands du met français sous le titre « Save the mimolette » (Sauvons la mimolette).

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans Agroalimentaire, International, Médias, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.