Cahuzac – Des aveux presque parfaits

 » Une demi-heure durant, sur BFM TV et RMC, les confessions de Jérôme Cahuzac font l’événement. A l’heure du crépuscule, l’ancien ministre du budget, qui détenait un compte en Suisse, avoue à Jean-François Achilli sa ‘folle’ erreur, reconnaît sa ‘part d’ombre’, ‘assume’ son erreur et dit ce que ses amis lui demandaient de faire : il ne remettra plus les pieds à l’Assemblée nationale.
En le regardant, on repense à Dominique Strauss-Kahn, confessant en septembre 2011 à Claire Chazal, sur le plateau de TF1, ‘une faute morale’ à propos de sa relation avec Nafissatou Diallo. Les deux hommes appartiennent à la même sensibilité politique, ont les mêmes conseillers en communication, maîtrisent parfaitement le son et l’image.
Ils cherchent leur rédemption (…) »  Lu sur Le 19 heures de Françoise Fressoz.

acahuzac humour

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans Débats Idées Points de vue, Justice, Politique, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.