Etats-Unis – Une bibliothèque géante en ligne

 aDPLA_logo
« C’est le plus grand projet numérique historique de tous les temps », se targue Dan Cohen, directeur de la nouvelle Bibliothèque publique numérique d’Amérique (DPLA). Sans abuser de superlatifs, le projet mérite tout de même le détour.
Ce jeudi sera en effet lancée sur le Web cette bibliothèque numérique, qui mettra gratuitement à disposition des internautes des millions de documents sur l’histoire, la culture et la société américaines.
 Accessible à l’adresse dp.la, la DPLA a été créée sous l’impulsion du Centre Berkman pour l’Internet et la société de l’université Harvard. Elle s’inspire du modèle d’Europeana, la bibliothèque en ligne européenne ouverte à la fin de 2008, avec laquelle elle prévoit d’ailleurs de coopérer.
 Parmi les premiers documents mis à la disposition des internautes figureront des lettres signées par le premier président américain, George Washington, une copie de la Déclaration d’indépendance signée de la main de son principal auteur, Thomas Jefferson, ou des images (ambrotypes ou daguerréotypes) d’un autre président célèbre, Abraham Lincoln.
 La bibliothèque va ainsi démarrer avec un catalogue de deux millions de pièces, dont des versions numérisées de photos, de livres, de manuscrits ou d’autres objets du prestigieux Institut Smithsonian ou de musées, de bibliothèques et d’autres institutions historiques du pays. Ce volume est comparable à celui d’Europeana à son lancement, qui a porté le nombre de pièces dans son inventaire à plus de 22 millions.
 Le géant Google a, lui aussi, lancé à la fin de 2004 une vaste bibliothèque numérique, Google Books, pour laquelle il a entrepris de numériser des millions de livres, non sans créer la polémique sur la protection des droits d’auteur.
Le Monde 17/04/2013

alemonde dpla

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans Culture, International, Médias, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.