Autorité de sûreté nucléaire (‘ASN) : La centrale de Chinon épinglée

La Nouvelle République 18/04/2013

EXERCICE CENTRALE AVOINE

 Le CNPE (Centre nucléaire de production d’électricité) de Chinon figure, comme l’an dernier, en bas du classement. – (Photo archives NR)
La centrale nucléaire est montrée du doigt par le rapport de l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN). Pour des questions de sûreté et d’environnement.
Tous les ans, l’ASN (Autorité de sûreté nucléaire), indépendante d’EDF, établit un rapport qu’elle publie. La dernière mouture, qui porte sur les contrôles effectués et les incidents enregistrés au cours de l’année 2012, vient de sortir.
Du point de vue de la sûreté, la centrale nucléaire de Chinon figure en queue de peloton des 19 centrales nucléaires françaises. La centrale située à Avoine est considérée par l’ASN comme « en retrait par rapport à l’appréciation générale portée sur EDF », même si l’ASN « perçoit des améliorations ».
La centrale de Chinon avait été soumise à à une surveillance renforcée avec une inspection de plusieurs jours en octobre 2012, sur le thème de la rigueur d’exploitation. L’ASN signale dans son rapport que la centrale a été également rappelée à l’ordre pour « l’entreposage des déchets pathogènes ».
Les problèmes d’environnement sont également considérés comme mal résolus à la centrale de Chinon et moins bien pris en compte qu’en 2011.
D’autres centrales (Civaux, Cruas, Paluel) sont citées dans le rapport comme mauvais élèves en matière de sûreté ou d’environnement (Belleville, Civaux, Tricastin, Saint-Alban). A noter que les centrales de Chinon et de Civaux sont les seules à figurer dans les deux tableaux.
En matière d’incidents nucléaires signalés par EDF, le rapport annuel fait état d’une augmentation de 10 % sur un an, passant de 747 en 2011 à 830 en 2012. Le rapport signale « 14 événements significatifs de niveau 1 en région Centre ».
La direction «  pas surprise  »
Parmi ces événements, 6 ont été relevés à la centrale de Chinon.
Pour Paul-Emmanuel Schoeller, directeur de la communication du CNPE de Chinon, ces constats ne constituent pas une surprise. « Après l’inspection de revue d’octobre dernier qui a porté sur les années 2010, 2011, et 2012, nous avons été informés des conclusions de l’ASN. La centrale de Chinon est sûre mais il faut toujours plus de rigueur d’exploitation. Nous avons enclenché en 2010 un plan de progrès qui commence à porter ses fruits. L’ASN souligne d’ailleurs dans son rapport que cette dynamique est en marche et nous crédite aussi d’un seuil de radioprotection en progrès. Ce constat valide la qualité du travail effectué à Chinon, avec des progrès qui devraient être pérennisés en 2014. »
Brigitte Barnéoud

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans Energie, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.