La dépendance et les aidants familiaux : un véritable problème de santé publique

France-Info – 22/04/13 –  revue de presse – Jean-Christophe Martin
En plein débat sur le mariage pour tous, et donc sur la famille, gros plan sur une autre réalité familiale qui fait moins débat : la dépendance…

edito_D_091011_H_211905

C’est une réalité qui est en train de s’ancrer en profondeur dans le quotidien des Français : selon un sondage OpinionWay publié dans Le Figaro, une large moitié des Français, 56%, s’occupent ou se sont occupés d’un proche dépendant, atteint par exemple de la maladie de Parkinson ou d’Alzheimer. Selon Martine Perez, c’est la première fois en France qu’une étude de ce genre dévoile l’importance du phénomène des aidants familiaux.
formation-alzheimerLe Figaro souligne que cette question des aidants familiaux est devenue un véritable problème de santé publique : car souvent, ces aidants familiaux sont eux-mêmes âgés. Par amour ou par devoir, ils se mettent eux-mêmes en péril sur les plans physiques et psychiques. Et en l’absence de soutien, leur situation d’isolement face à la charge de travail et au stress peut accélérer leur propre entrée dans la dépendance. Car ce sont désormais des seniors de 60 voir 70 ans ou plus qui aident leurs parents plus âgés qui eux sont de plus en plus souvent des nonagénaires et même des centenaires. Une autre donnée souligne le basculement qui est en train de s’opérer avec l’augmentation de l’espérance de vie : dans les entreprises, le taux d’absentéisme lié à la prise en charge de parents âgés devient plus important que celui lié aux enfants. On n’appelle plus pour prévenir qu’on sera absent au travail parce que la petite est malade, mais de plus en plus souvent parce qu’il faut s’occuper du conjoint ou d’un parent dépendant.
Pour Le Figaro, les résultats de cette étude il y a donc urgence à réfléchir aux mesures à mettre en place pour aider ceux qui ont choisi d’accompagner leurs proches parents devenus dépendants. Une urgence toujours très mal prise en compte aujourd’hui en France.

A propos werdna01

Hors des paradigmes anciens et obsolètes, libérer la parole à propos de la domination et de l’avidité dans les domaines de la politique, de la religion, de l’économie, de l’éducation et de la guérison, étant donné que tout cela est devenu commercial. Notre idée est que ces domaines manquent de générosité et de collaboration.
Cet article, publié dans Santé, Social, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.