Angoisse en Afghanistan : De nouvelles écolières empoisonnées ?

aecolieres-afghanes-empoisonnees
Les symptômes sont toujours les mêmes. Après avoir senti une forte odeur, les élèves se plaignent de mal de tête, d’irritation de la gorge, vomissent parfois, puis s’évanouissent.
Dimanche, 74 jeunes Afghanes ont été transportées à l’hôpital après avoir fait un malaise dans leurs classes. Trois jours plus tôt, une dizaines de filles avaient vécu la même scène d’angoisse, qui s’est déjà produite des dizaines de fois dans les écoles de filles du pays (CNN, Daily Telegraph et Dawn).
Depuis 2001 et l’ouverture de l’éducation aux femmes après la chute du régime des talibans, 550 écoles du pays ont été fermées pour des raisons de sécurité, à cause d’attaques de talibans contre les établissements et les écolières.
Si les autorités locales attribuent les événements aux « ennemis du pays » qui veulent «  empêcher les filles d’aller à l’école » , personne n’a pour l’instant revendiqué les faits, et Reuters reste prudent. L’agence de presse note que la cause des malaises est inconnue à ce jour et que les cas d’empoisonnement sont en général de fausses alertes.
 En 2010, pourtant, des tests sanguins avaient permis de révéler que les mystérieux malaises de jeunes filles étaient causés par l’inhalation d’un gaz toxique très puissant mais non létal dont les composants sont retrouvés notamment dans les insecticides ou les armes chimiques. Alors que les forces occidentales s’apprêtent à quitter le pays, les acquis sociaux et politiques des femmes de ces dix dernières années pourraient être menacés, le gouvernement étant en phase de négocier la paix avec les talibans.
Le Monde 23/04/2013

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans Education, International, Social, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.