Insolite – En Lot et Garonne Frédérik Rosel, dompteur professionnel, sort d’un cauchemar en Azerbaïdjan

A Sainte-Livrade-sur-Lot, un dompteur et ses lions réduits à l’oisiveté

atv5lions

Frédérik Rosel, dompteur professionnel de lions, pris en photo à Sainte-Livrade-sur-Lot, le 17 avril 2013 –AFP – Patrick Bernard
Sainte-Livrade-sur- : sa bastide, ses pruneaux, et… ses lions. Après huit ans sur les routes d’Europe de l’Est, Frédérik  Rosel, dompteur professionnel, sort d’un cauchemar en Azerbaïdjan où il a été escroqué, retenu cinq mois avec ses lions, à présent réduits à l’oisiveté en Lot-et-Garonne
Au début, ce sont les rugissements, les râles, qui ont surpris les Livradais. « On a compris qu’il était revenu, quand les gens ont commencé à venir en mairie, pour s’inquiéter d’entendre des rugissements », s’amuse la maire (PS) Claire Pasut. « Avant, on savait M. Rosel en tournées, et il revenait parfois, mais on ne remarquait pas, car ses lions n’étaient pas en chaleur… »
Rosel est rentré depuis bientôt un an d’Azerbaïdjan, mais d’une certaine façon n’en est pas encore revenu. Depuis huit ans qu’il sillonnait non-stop cirques et parcs d’attraction de Russie, de Roumanie, de Moldavie, d’Ukraine, Frédérik Rosel n’avait jamais rien vécu comme son aventure à Bakou.
Escroqué par un cirque local qui cessa de le payer après un mois, incapable de se défendre, puis de se déplacer, faute de papiers renouvelés, Rosel a du se démener, soudoyer, et n’a dû qu’à l’intervention de l’ambassade de pouvoir partir après cinq mois, ses lions indemnes, mais en perdant 85.000 EUR entre contrat non honoré, véhicule laissé, frais divers.

atv5 Rosel avec Odessa

A présent, Moira, Islam, Leo, Tara, Pinocchio et les autres se prélassent, avec 20 minutes d’exercice tous les deux jours, des jeux, et pas mal de repos, entre leur parc dûment clos, leurs camions-cages, et leur arène de travail, dans le vaste arrière-jardin des parents de Rosel.
Une famille de dompteurs depuis le XVIIIe siècle

atv5lions def

Mais c’est lui, le dompteur, qui se morfond et tourne en rond, dans cette propriété en bord de départementale, entre tournesols et vergers, à la sortie de Sainte-Livrade, 6.500 habitants. Sur le portail un panneau: « Defence (sic) d’entrer – Lions ».

atv5lions

« Financièrement c’est difficile, mais c’est travailler qui me manque, je suis un artiste de cirque, j’ai besoin d’exercer. Eux aussi », gémit Rosel, 48 ans, qui cherche désespérément depuis un an un contrat en parc d’attractions, cirque, grand camping, n’importe où. Et dans un pays fiable, si possible.
atv5-frederic-rozelDompteur depuis l’âge de 27 ans, il évoque des dompteurs dans sa famille depuis le XVIIIe siècle. Rosel parle avec amour à ses fauves et de ses fauves: deux mâles, dix femelles, un tigre. Une caresse ici, une réprimande là, chacun son style, son caractère.
Il y a « le fainéant », la « rolls des lionnes », « l’agressive », l' »acteur » avec lequel Rosel est apparu dans deux films et une publicité. Et la « câline » adorant « les bises », qui jusqu’à l’âge de 2-3 ans, avait sa place sur le canapé.

atv5lions.jpg 2

Enregistrés, suivis médicalement, bien nourris, avec l’aide occasionnelle d’abattoirs locaux, les fauves de Sainte-Livrade ont la forme.
« C’est assez rustique comme animal, donc robuste. Heureusement, sinon c’est compliqué, à quasiment chaque intervention, il faut endormir », explique Alain Blineau, vétérinaire à Villeneuve-sur-Lot, qui compte 80% de chiens-chats dans sa clientèle, 20% d’agricole. Et, donc, quelques lions.
« Il n’y a pas trop de pathologies, c’est surtout de la prévention, de l’entretien, des vers. Mais vu les poids (autour de 200 kilos), pour vermifuger, ça chiffre vite… »

atv5rosel ste li

« Des lions sur sa commune: pas banal, tout de même », s’étonne encore Claire Pasut, dont la mairie veut faire intervenir dans les écoles Rosel qui a monté en 2012 deux spectacles drainant près de 500 personnes. Mais ne peut évidemment lui garantir un viatique.
Lui espère encore, peste contre la conjoncture qui affecte aussi les plans de saison des parcs, ou des campings. Il ne peut se résoudre au pire, céder ses lions à un cirque, un zoo. « Pas plus que je n’imaginerais céder mon braque… »
TV5 21/04/2013 SAINTE-LIVRADE-SUR-LOT  – 21.04.2013 1 – Par Philippe BERNES-LASSERRE ©  AFP

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans animaux, Insolite, Loisirs Tourisme, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.