Pacte énergie solidarité – témoignage de l’aide apportée pour isoler une maison ancienne : Conditions et guide du Pacte pour les revenus modestes

La nouvelle République Deux-Sèvres 01/05/2013

Des combles isolés en 30 minutes pour 1 €

PRECARITE NRJB

Kevin Pelmard montre les 110 m2 du grenier isolés avec de la ouate de cellulose pulsée.
Isoler les combles de sa maison pour 1 € les 70 m2 , c’est possible grâce à un nouveau dispositif. Témoignage d’une famille de La Petite-Boissière.
Un tapis de neige poudreuse immaculée. Voilà à quoi ressemble le grenier d’une maison à La Petite-Boissière. Cette maison située en plein bourg, la famille Pelmard l’a achetée il y a deux ans. Une très grande maison ancienne qui s’étale sur 200 m2 au sol, autant à l’étage et… dans les combles ! Avec ses quatre enfants, le couple n’occupe que 110 m2 mais connaissait malgré tout, bien des difficultés pour chauffer un espace si grand, avec énormément de déperdition de tous côtés. Y compris par la grande vitrine de plusieurs mètres en façade… D’autant que lui gagne peu, en contrat d’apprentissage et qu’elle ne peut percevoir qu’un demi-salaire. Si l’on ajoute à cela que la chaudière affiche un demi-siècle d’existence, on comprend aisément les difficultés du couple.
2.000 € par an sans chaleur
En début d’année, Kevin Pelmard cherche sur internet des dispositifs qui lui permettraient de mieux isoler sa maison. C’est là qu’il découvre le Pacte énergie solidarité. Une nouveauté imaginée par une entreprise privée, CertiNergy, validée et soutenue par l’État dans le cadre du programme de lutte contre la précarité énergétique. Elle permet aux propriétaires et locataires qui ont de modestes revenus d’isoler 70 m2 de combles ou greniers non aménagés pour 1 € seulement, voire davantage à prix avantageux (lire ci-dessous).
L’habitant de La Petite-Boissière n’a pas hésité. « Comme notre chaudière est très vieille et que la maison n’est pas isolée, elle consomme beaucoup ». Alors le couple ne faisait rentrer que 1.000 litres de fioul par an, l’économisant « pour les périodes les plus froides ». Cela ne permettait de « tenir » que deux mois au thermostat minima. « En complément, nous avons des poêles à pétrole, un en bas et un dans chaque chambre ». Soit au total, une facture de 2.000 € par an sans pour autant avoir chaud.
L’affaire a été rondement menée : « J’ai d’abord envoyé les pièces justifiant de nos ressources ». La famille souhaitait isoler uniquement au-dessus des 110 m2 habités, soit 1 € les premiers 70 m2 puis 40 m2 à 10 € le m2 soit un total de 401 €. « Ils ont envoyé un devis, j’ai accepté ». La suite s’est avérée tout aussi efficace : « Un technicien est venu juger de la faisabilité et une entreprise est venue faire les travaux ».
 » En une demi-heure, l’isolation était posée « 
Là encore, une affaire rondement menée : « En une demi-heure, l’isolation était posée ». A l’aide d’une machine à souffler, la ouate de cellulose pulsée a été étalée sur les 110 m2 souhaités du grenier sur une épaisseur de 23 cm. Les effets ? « Dès la pose, on a senti la différence, les enfants aussi. Ils nous l’ont dit. On a senti que la chaleur restait plus longtemps ». Et la belle petite famille espère aussi en profiter cet été, en gagnant en fraîcheur cette fois. « L’été dernier, il faisait si chaud à l’étage que nous avons dû descendre dormir en bas ! »
à savoir : Conditions et guide du Pacte
> Pour bénéficier du Pacte énergie solidarité, il faut justifier de revenus modestes : 11.811 € maximum pour une personne seule (en province) ; 17.273 € pour deux personnes ; 20.775 € pour trois…
> Il faut occuper une maison individuelle (les immeubles ne sont pas éligibles).
> La maison ne doit pas être isolée ou être vieillissante.
> On peut être propriétaire ou locataire (autorisation du propriétaire à fournir).
> La demande peut être formulée par téléphone (numéro vert) au 0.800.000.838 ou par internet sur le site de Pacte-energie-solidarité
> Les demandes sont traitées immédiatement et les personnes, rappelées dans la journée.
> Un dossier est envoyé au candidat avec le formulaire à remplir et à renvoyer dans une enveloppe prépayée.
le chiffre : 2.200
C’est en euros, la somme qu’aurait dû payer la famille de La Petite-Boissière pour isoler ses 110 m2 avec le même procédé en payant plein tarif alors que cela ne lui a coûté que 401 €. Et encore… Dans l’hypothèse des prix les plus bas. « La fourniture et la pose de la laine minérale reviennent en réalité entre 20 € à 40 € du m2 » indique Marc Galtier, le chef du projet Pacte énergie solidarité. Le coût réel pour les 110 m2 aurait ainsi pu osciller entre 2.200 et 4.400 €. Absolument inabordable pour les foyers aux revenus très modestes.
Hélène Echasseriau

 Une solution rapide et efficace 

La Nouvelle République  30/04/2013

anrcombleune-certinergy-120823

 C’est une entreprise privée, CertiNergy qui a imaginé le Pacte énergie solidarité, validé par l’Etat en janvier de cette année, entièrement financé par des vendeurs d’énergie dans le cadre de leurs obligations d’économies d’énergie.
Marc Galtier, chef du projet Pacte énergie solidarité chez CertiNergy en explique le principe : « Nous avons voulu apporter aux particuliers, une solution clé en main, rapide et efficace pour isoler les combles de leur habitation, ce qui peut permettre d’économiser 25 % de la facture énergie ». De fait, déjà, « entre la demande et la réalisation des travaux, il ne s’écoule qu’un ou deux mois maxi, selon le temps que les personnes mettent à nous fournir les pièces ». Si la demande est effectuée par internet, « nous rappelons les gens dans la journée ».
Quant aux travaux eux-mêmes, « ils sont très rapides avec la technique de soufflage utilisée ». En témoigne le bénéficiaire de La Petite-Boissière où la pose de la laine minérale n’a duré que trente minutes pour 110 m2, sans aucun dérangement pour le propriétaire. « Les personnes n’ont rien à faire et l’économie n’est pas négligeable » rappelle le chef de projet.
« Nous travaillons en partenariat avec des entrepreneurs qualifiés dans toute la France, ce qui nous permet d’intervenir dans tout l’Hexagone rapidement ». Attention, pour l’instant, l’opération est ouverte à 1.000 dossiers seulement, en sachant que « nous sommes arrivés à peu près à la moitié du programme ». Il ne reste donc plus que 500 demandes environ qui pourront être satisfaites dans toute la France. Mais Marc Galtier se veut rassurant : « C’est une sorte de pilote. Il devrait y avoir une deuxième tranche avec des volumes beaucoup plus importants. Nous aimerions que l’opération soit ouverte à plusieurs milliers de bénéficiaires ».

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans Ecologie, Economie, Energie, Logement, Solidarité, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.