Crise ou pas, les élus continuent à cumuler mandats et fonctions

Le Canard Enchaîné du 7 mai 2013 –

120918VDN3782

Sans doute dans le cadre de sa lutte impitoyable contre les cumul des mandats et des fonctions, le gouvernement vient de bombarder au conseil d’administration de la SNCF le sénateur-maire PS de strasbourg, Roland Ries.
k4l06re9Véritable boulimique des titres et des fonctions, le camarade est, dans la capitale alsacienne dont il est le maire, président de la Compagnie des transport strasbourgeois, président du centre communal d’action sociale, président du conseil de surveillance des Hôpitaux universitaires de Strasbourg, premier vice-président de la communauté urbaine de Strasbourg et de l’Eurodistrict.    A Paris et au palais du Luxembourg, sa collection est presque aussi impressionnante : vice-président de la commission des Affaires européennes du Sénat, membre de la commission du développement durable, de infrastructures, de l’équipement et de l’aménagement du territoire (ouf!), membre suppléant de la délégation française à l’Assemblée parlementaire de l’Otan et président délégué du groupe France-Balkans occidentaux pour la Serbie.
Et ce n’est pas fini, car Roland Ries préside aussi le Groupement des autorités responsables de transport et est membre du Haut comité de la qualité de service dans les transports.
Tant de dévouement à l’action publique ne peut qu’émouvoir.
Lire aussi : Qui sont les plus gros cumulards de la République ?

A propos werdna01

Hors des paradigmes anciens et obsolètes, libérer la parole à propos de la domination et de l’avidité dans les domaines de la politique, de la religion, de l’économie, de l’éducation et de la guérison, étant donné que tout cela est devenu commercial. Notre idée est que ces domaines manquent de générosité et de collaboration.
Cet article, publié dans * Train de vie de l'Etat, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.