Syrie : USA et Russie pour une solution politique ?

asyrie massacre
Le Monde 08/05/2013
La Russie et les Etats-Unis se sont entendus mardi à Moscou pour inciter le régime syrien et les rebelles à trouver une solution politique au conflit.
 Au cours de sa première visite en Russie en tant que secrétaire d’Etat américain, John Kerry s’est entretenu pendant plusieurs heures avec le président Vladimir Poutine puis avec le ministre des affaires étrangères, Sergueï Lavrov. La Russie et les Etats-Unis se sont aussi accordés sur la nécessité de tenter d’organiser « au plus vite » une conférence internationale sur la Syrie, si possible ce mois-ci, a ajouté M. Lavrov.
L’accord de Genève sur la Syrie, conclu le 30 juin par les grandes puissances, a défini la voie à suivre pour instaurer un gouvernement de transition, sans mentionner le sort du président Bachar Al-Assad, qui fait l’objet de divergences entre Moscou et Washington.
Cet accord n’a jamais été mis en œuvre car le cessez-le-feu temporaire prévu dans l’accord n’a pas été appliqué. M. Lavrov a réaffirmé que le départ de M. Assad, réclamé avec insistance par les Occidentaux, ne devait pas être une condition préalable à des pourparlers de paix, tout en insistant sur le fait que la Russie ne l’encourageait pas à rester au pouvoir.
Washington cherche à convaincre Moscou, l’un des derniers soutiens du régime honni, auquel il vend des armes, d’user de son influence pour tenter de mettre fin aux hostilités. Rien n’indique toutefois que le régime syrien, qui dit lutter contre des « terroristes », et les opposants accepteront de participer à une réunion internationale après deux ans de soulèvement ayant pris des allures de guerre civile au prix de plus de soixante-dix mille morts, selon l’ONU.

asyrie

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans Débats Idées Points de vue, International, Politique, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.