l’UMP : son image en France

Le Parisien 17.05.2013

Une majorité de Français ont une image négative de l’UMP 

Une majorité de Français a une image négative de l’UMP, 31% seulement pensant qu’elle a « un projet pour la France  » et 33% qu’elle « s’oppose assez au gouvernement« , selon un sondage CSA à paraitre dans Nice matin samedi.
30% pensent qu’elle « est proche de leurs idées ». Parmi les autres qualités proposées, ils ne sont que 26% à estimer que ce parti « propose de bonnes solutions aux problèmes du pays », 25% qu’elle « a des dirigeants de qualité », 24% qu’elle « propose des idées nouvelles » et 23% qu’elle « est à l’écoute des Français ».
La division du parti apparait comme l’élément le plus identifié par les Français. Ainsi, seuls 13% d’entre eux déclarent que l’UMP « est rassemblée et unie », 75% pensant le contraire. Les sympathisants de l’UMP expriment un jugement plus positif à son égard: pour 79% d’entre eux, l’UMP propose de bonnes solutions aux problèmes du pays, 73% juge qu’elle a des dirigeants de qualité, 71% qu’elle est à l’écoute des Français.
En revanche, si près de deux sympathisants sur trois (62%) pensent que l’UMP propose des idées nouvelles, seul un sur deux (51%) estime qu’elle s’oppose assez au gouvernement, et un sur trois (34%) que le parti est rassemblé et uni.
Une majorité de Français n’expriment pas de préférence entre le président de l’UMP Jean-François Copé et l’ancien Premier ministre François Fillon (48% ne préfèrent ni l’une ni l’autre, et 16% n’exprime pas d’opinion). Cependant, une majorité relative déclare préférer M. Fillon (30%), contre 6% pour M. Copé.
Concernant l’organisation d’un nouveau vote en septembre à la présidence du parti, conformément à l’accord passé entre MM. Copé et Fillon en décembre, 51% des sympathisants UMP considèrent qu’il faut respecter cet accord (contre 29% qui veulent la reporter après les municipales de 2014).
Concernant l’ensemble des Français, 47% ne se prononcent pas sur ce sujet, 37% se déclarent favorables à une nouvelle élection en septembre 2013, 16% contre.
Enfin, une majorité de Français (55% contre 36%) ne souhaitent pas que Nicolas Sarkozy revienne dans l’arène politique. En revanche, l’ancien président bénéficie du soutien massif de ses anciens électeurs, 82% des personnes ayant voté pour lui au 1er tour en 2012 souhaitant qu’il soit à nouveau candidat en 2017.
Sondage réalisé par internet du 14 au 15 mai auprès d’un échantillon représentatif de 987 personnes (méthode des quotas).

20121118_dessin_baudry_election_ump_0_0

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans Débats Idées Points de vue, Politique, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.