Ca déménage au paradis fiscal

Le Canard Enchaîné du 22 mai 2013 – J.-L. P.
paradisMais que vont devenir tous les Cahuzac de la planète ? Ceux qui veulent planquer leur fric loin du fisc ? Voilà que Singapour, le quatrième paradis fiscal de la planète, où notre Jérôme national avait déménagé son oseille, s’apprête à lever son secret bancaire : jusqu’ici, comme en Suisse, seul un juge pouvait y forcer le secret bancaire pour accéder aux comptes. Mais, d’ici à 2015, les services fiscaux de Singapour pourront accéder directement aux comptes et transmettre les infos réclamées par les pays étrangers. Une petite révolution…
Pendant ce temps-là, en Europe, Bruxelles est en train de mettre en place un échange automatique d’infos fiscales avec les Vingt-Sept, « inévitable pour que chaque État puisse enfin collecter l’impôt qui lui est dû« , dit le commissaire européen à la fiscalité. Mieux vaut tard que jamais…
Mais il y a un hic : l’Autriche et le Luxembourg font de la résistance (pour une fois glisseront les mauvaises langues). Après avoir commencé à « donner des signes de bonne volonté« , comme on dit dans la finance, ils ont fini par refuser de lever leur veto à la refonte de la directive sur la fiscalité de l’épargne, en clair, le secret bancaire. Va falloir « sortir de l’impasse » et négocier.
943497_545437178840635_1289131751_nLa principauté de Monaco côté mer
Et la Suisse ? Et le Liechtenstein ? Et Monaco ? Et Saint-Martin ? Et Andorre ? Ça dépend… Le Liechtenstein serait bien d’accord, mais seulement si ses évadés fiscaux bénéficient d’une amnistie. Monaco et Andorre jouent les sourdingues. La Suisse, qui après avoir collaboré avec les Américains s’apprête à signer un accord définitif avec eux, devrait finir par en signer un aussi avec l’Europe. Et, ainsi, tous les pays européens, même hors Vingt-Sept, seront bientôt des modèles de vertu et de transparence…
imagesCAAT128PÉvidemment, l’ingéniosité financière étant ce qu’elle est, Jersey, Guernesey et la City resteront des places fort attractives, et chaque pays, à l’instar du Portugal, qui vient de baisser ses taxes sur les sociétés pour mieux les attirer, rivaliseront d’astuces pour capter la monnaie plus ou moins discrètement.
Il faut toujours croire aux paradis !

A propos werdna01

Hors des paradigmes anciens et obsolètes, libérer la parole à propos de la domination et de l’avidité dans les domaines de la politique, de la religion, de l’économie, de l’éducation et de la guérison, étant donné que tout cela est devenu commercial. Notre idée est que ces domaines manquent de générosité et de collaboration.
Cet article, publié dans Economie, Europe, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.