Syrie – Damas dénonce, Moscou arme, la rébellion divisée

Le régime syrien a dénoncé mardi, tout comme Moscou, son allié, la décision de l’UE, approuvée par Washington, de lever l’embargo sur les armes à l’opposition armée, estimant qu’il s’agissait d’un obstacle aux efforts de paix en cours.
Cette levée de l’embargo, décidée dans la nuit de lundi à mardi, « porte un préjudice direct à la possibilité d’organiser une conférence internationale » pour régler le conflit, a fait valoir le vice-ministre des affaires étrangères russe, Sergueï Riabkov, à Paris.
Par ailleurs, il a justifié les livraisons prévues de systèmes sol-air sophistiqués S-300 à Damas, arguant que ces missiles visaient à dissuader toute velléité d’intervention extérieure dans le conflit. Mais Israël a averti qu’il réagirait en cas de livraisons de ces missiles.
Après plus d’une semaine de discussions à Istanbul, l’opposition syrienne, plus divisée que jamais, se montre toujours incapable de se mettre d’accord sur sa participation à une conférence de paix, tant elle est affaiblie par les rivalités entre puissances régionales et les critiques sur son inaction.
De l’avis des participants à la réunion, la guerre d’influence que se livrent les deux principaux soutiens des adversaires de Bachar Al-Assad, l’Arabie saoudite et le Qatar, est la principale cause de ce blocage.
Le Monde 29/05/2013

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans International, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.