Colombie – le gouvernement et les FARC : un accord « historique » à confirmer

Le Monde 28/05/2013
C’est une étape significative. Le gouvernement et les Forces armées révolutionnaires de Colombie (FARC) ont annoncé, dimanche 26 mai, être arrivés à un accord sur la question agraire, à l’origine du conflit qui déchire le pays depuis près d’un demi-siècle.
Un premier pas vers un accord de paix qui mettrait fin à l’insurrection la plus longue de son histoire (BBC). S’ils préviennent que la route est encore longue (il s’agit du 1er des 6 points à l’ordre du jour des pourparlers), la plupart des médias colombiens insistent sur le côté « historique » du premier accord jamais conclu entre un gouvernement et la rébellion marxiste, ainsi que sur l’aspect « symbolique » d’une entente sur la question agraire (El Tiempo et Caracol Radio).
 Peut-être que pour la première fois, le gouvernement et les FARC parlent la même langue, avance Semana. Pour La Silva Vacia, ce premier accord est gagnant-gagnant : pour le gouvernement, car il permet l’émergence d’un marché foncier, et pour la rébellion, car il concerne les paysans et pas seulement les élites.
 Mais la réelle victoire est politique (LA Times). A un an des prochaines élections, le président Santos dispose d’un argument de poids en tant que premier homme politique à parvenir à ce stade de négociation avec les FARC. Mais il lui sera difficile de tenir sa promesse : arriver à un accord final en « quelques mois et non quelques années », étant donné que cette première étape est franchie six mois après le début des discussions. D’autant que le prochain sujet abordé sera l’épineuse question de la représentation politique de la guérilla (The Guardian).

3d289c20d1f946e75f39098586c021b8

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans International, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.