gazette 285 – Syrie : attention intox !

gazette@arretsurimages.eu 31/05/213
Gazette d’@rrêt sur images, n° 285
Attention intox. Dans tous les sens du terme. Les reportages se multiplient, pour assurer que Bachar Al Assad utilise des armes chimiques contre les rebelles syriens. Au risque de leur vie, des journalistes français rapportent des photos, des vidéos, des témoignages de médecins et de victimes. Mais, aussi impressionnants que soient ces témoignages, il est indispensable de les prendre avec précautions. De l’Irak à la Libye, on nous a trop fait le coup du dictateur abominable et des sympathiques rebelles. Prudence. « La Syrie, ce sont cent mille micro-situations », dit un de nos invités. Voilà pourquoi nous avons souhaité faire une émission aussi nuancée et contradictoire que possible.
Une fois de plus, nous y explorons aussi les glorieuses incertitudes de la médiatisation. Un exemple ? Quelques semaines avant Le Monde, Libé aussi avait rapporté des preuves de l’usage d’armes chimiques en Syrie. L’impact avait été bien moindre. Le journaliste de Libé, Luc Mathieu, raconte sur notre plateau qu’il avait même rapporté des échantillons, qu’il a tenté de faire analyser par un labo de l’Armée française. Tenté seulement : le labo ne s’est pas précipité sur ses échantillons. Allez comprendre ! Notre émission est ici. (1)
 Daniel Schneidermann
(1) http://www.arretsurimages.net/contenu.php?id=5875
Toute l’aide en ligne sur http://www.arretsurimages.net/faq.php?id=1
Un souci avec votre abonnement : abonnement@arretsurimages.net

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans chronique, International, Médias, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.