La chambre des comptes pointe les dérives de la région Languedoc/Roussillon

Le Canard Enchaîné – 29 mai 2013 –
La Septimanie* craint la septicémie judiciaire
C’est avec des torrents d’imprécations que le président de la région Languedoc a accueilli les conclusions  du rapport de la chambre régionale des comptes qui mettent en cause sa gestion (« Le Canard« , 22/5). Devant le conseil régional, le 24 mai, Christian Bourquin** s’est « interrogé sur ce contrôle, son coût et sa portée« . A l’en croire, deux magistrats, flanqués de sept assistants, auraient été mobilisés deux ans durant, pour un coût de 1 million d’euros. Et, surtout, pour un résultat digne du « café du commerce » . Hic !
images-copie-1« Du jamais-vu« , d’après le président de la chambre régionale des comptes qui n’exclut pas des poursuites pour « outrage à l’institution« . Mais le sénateur Bourquin – exclu du PS en 2010 – risque davantage. Les magistrats ont d’ores et déjà transmis au parquet de Montpellier l’ensemble de leur rapport ainsi que les différentes pièces saisies lors du contrôle. Une enquête préliminaire pourrait être ouverte, notamment pour prise illégale  d’intérêts. Nombre de marchés publics ont en effet été passés sans la moindre publicité ni aucune mise en concurrence.
Le procureur de Montpellier dispose également, depuis le 28 mai, d’une plaintescn-pot-de-vin-full déposée par une association de contribuables régionaux. Représentée par Mme Taoumi, celle-ci considère que les dirigeants de la collectivité qui ont dépensé en 2010  400 000 euros de frais de bouche et 356 euros de vin « par jour calendaire«  (sic) se sont montrés coupables de prise illégale d’intérêt. Et pas de détournement de fonds de bouteille ?
* Septimanie est le nouveau nom que le défunt Georges Frêche voulait donner à la région. Un bide, attribué à tort à la société Sens inédit, dirigée par Pascal Provencel. La confusion s’explique simplement : Sens inédit truste l’essentiel des marchés de com’ de la collectivité locale. Laquelle assure sur l’exercice 2010-2011, 42% du chiffre d’affaires de la boîte.
h-20-2672682-1325594398** Le 12 janvier 2011,  l’actuel Président de Région Languedoc Roussillon, Christian Bourquin, a déjà été condamné en correctionnelle à deux mois de prison avec sursis pour délit de favoritisme…
Voilà un socialiste , qui, il y a peu, clouait au pilori, avec ses amis,  le sieur Guaino pour atteinte à l’autonomie de la Justice et aux principes fondamentaux de la République, et qui compare les magistrats de Montpellier à de vulgaires cabaretiers. Venant d’un élu-cumulard condamné pour délit de favoritisme, la sentence est particulièrement culottée. ( CONTRE-REGARDS: le blog de Michel Santo)

A propos werdna01

Hors des paradigmes anciens et obsolètes, libérer la parole à propos de la domination et de l’avidité dans les domaines de la politique, de la religion, de l’économie, de l’éducation et de la guérison, étant donné que tout cela est devenu commercial. Notre idée est que ces domaines manquent de générosité et de collaboration.
Cet article, publié dans * Train de vie de l'Etat, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.