Chine – Violences policières : nouveau scandale

Le Monde 06/06/2013

achineCAPTUR~2

« Ce n’est pas de la violence d’Etat d’il y a vingt-quatre ans et du massacre de juin 1989 dont peuvent parler les internautes chinois. La censure veille. Mais de celle de policiers qui appartiennent à une agence mise en place au début des années 2000 et chargée de veiller au maintien de l’ordre dans les villes.
Connus comme les « Chengguan » abréviation de cette agence, ils sont devenus les plus détestés au sein de la population pour leurs violences répétées, en particulier envers les vendeurs de rue (on peut lire ici un rapport de hrw sur leurs méfaits).
 La dernière bavure a eu le 31 mai à Yan’an, la ville révolutionnaire du nord où Mao et les troupes communistes avaient trouvé refuge à l’issue de la Longue Marche.

achine

 Un « chengguan » a été filmé lorsqu’il agressait un commerçant, lui marchant violemment sur la tête. (…) »Lu sur L’empire Weibo
photos : capture d’écran Le Monde

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans International, Médias, Police, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.