Education : les défis numériques de la rentrée

Le Monde 11/06/2013
Le ministre de l’éducation nationale, Vincent Peillon, a détaillé lundi une série de services numériques qui seront lancés à la rentrée 2013 et destinés aux élèves, aux enseignants et aux parents. Des mesures censées combler le retard de la France en matière d’utilisation du numérique à l’école.
 En effet, malgré une quinzaine de plans successifs, l’Hexagone reste à la traîne dans ce domaine, en étant classé 24e sur 27 par l’OCDE. A la rentrée, onze services numériques seront ainsi mis en place. En primaire, des films d’animation de deux minutes développés par le Centre national de documentation pédagogique (CNDP) expliqueront « de façon ludique » des notions fondamentales en français, en mathématiques ou en sciences. Ils pourront être visionnés en classe comme à la maison. Une centaine de vidéos seront disponibles dans un premier temps, et 500 en fin d’année.
Autre service pour les 8-11 ans, « English for schools » propose des ressources pédagogiques numériques en ligne développées par le CNED, avec des vidéos,  des articles ou des jeux (disponibles à partir du 20 octobre, avec 250 documents au départ). Les professeurs, de leur côté, auront accès à diverses ressources pédagogiques, notamment sur le site Eduteque.fr.
Au collège, un service de soutien scolaire en ligne, baptisé D’COL, sera également ouvert en octobre pour 30 000 élèves de l’éducation prioritaire, en français, en mathématiques et en anglais. A cela s’ajouteront vingt sites pilotes, des « collèges connectés », qui développeront les usages pédagogiques du numérique, avec en moyenne une à deux heures d’initiation par jour.

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans Culture, Education, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.