De la photosynthèse à l’électricité

Des chercheurs de l’Université de Géorgie, aux Etats-Unis viennent de mettre au point une méthode prometteuse pour récupérer de l’électricité dans les plantes.
Si tout le monde connait le processus de la photosynthèse  utilisé par les plantes pour transformer la lumière solaire en matière organique, la formidable efficacité énergétique des végétaux dans ce processus est, elle, moins connue.
Par des modifications biologiques, les chercheurs sont parvenus à changer la structure des membranes de stockage de l’énergie utilisée par les plantes ( les thylakoïdes ) * et à les connecter à des nanotubes de carbone permettant de transporter des électrons en dehors de la plante et donc de produire de l’électricité.
Ces recherches n’en sont qu’à leurs balbutiements et pour l’heure inexploitables à une grande échelle, mais constituent  peut-être les prémices d’une nouvelle énergie 100% verte et renouvelable.
Plantes et santé n° 137 juillet-Août 2013
 * Le thylakoïde est un ensemble de membranes où se déroule la phase photochimique de la photosynthèse. (Wikipédia )

aplantes

aplantephotosynthese

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans Energie, Science, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.