Conflit d’intérêt – Les astuces de Marine Le Pen …

Marianne 17/07/2013

Marine Le Pen a sa combine

Royale, la présidente du FN offre à son compagnon, Louis Aliot, une rémunération de plus de 5000 euros brut pour être assistant parlementaire à Strasbourg à temps partiel. Mais le Parlement européen a découvert le pot aux roses.

971643-1150291

Florian Philippot, Marine Le Pen et Louis Aliot – CHAMUSSY/SIPA
La députée européenne salarie le second de son parti comme assistant parlementaire depuis été 2011. Louis Aliot, vice-président du FN, touche un peu plus de 5000 euros brut par mois pour un travail à temps partiel. Mediapart qui a révélé son contrat de travail (lien payant), dépeint la situation comme « un conflit d’intérêt ».
Car Louis Aliot, en plus d’être le second de Marine, est également son compagnon. Le parlement européen avait tiré la sonnette d’alarme l’été 2012 justement pour conflit d’intérêts flagrant. Le règlement du Parlement européen est clair. Selon son article 43, l’enveloppe mise à disposition des députés pour rémunérer leurs collaborateurs ne doit pas « financer les contrats permettant l’emploi ou l’utilisation des services des conjoints députés ou de leurs partenaires stables non matrimoniaux ».
L’année dernière, l’instance européenne s’est interrogé sur la relation, devenue publique, de Marine Le Pen avec son vice-président et a reconsidéré la rémunération de Louis Aliot. Les services de renseignements du Parlement européen ont demandé des explications à la présidente du Front National qui, comme à son habitude, avait sa version sous le coude. Elle a expliqué que, même si sa relation avec Louis Aliot est publique, celui-ci ne pouvait pas être considéré juridiquement comme un «  conjoint » ou un « partenaire stable non matrimonial ». La classe internationale…

Le conjoint de Marine Le Pen joue lui aussi la carte du caractère informel de sa relation avec la présidente du FN. Cependant, les deux tourtereaux intermittents ont bâti pourtant un même nid. Ils seraient liés au sein d’une société civile immobilière (SCI) qui leur a permis d’acheter une maison dans les Pyrénées. D’après elle, Marine Le Pen a justifié aussi ce point dans une lettre datant du 18 septembre 2012, le Parlement n’ayant pas donné suite. Au sujet de la SCI, Louis Aliot insiste sur le fait que la situation est « connue par le Parlement européen » et qu’elle « n’a aucune incidence ». Des explications toutefois floue. Et quand c’est flou…

Louis Aliot a annoncé, via le réseau social Twitter, qu’il va porter plainte contre Médiapart pour diffamation, disant qu’il n’y a jamais eu de conflit d’intérêt au regard de la loi.

Louis Aliot @louis_aliot
Plainte ce jour en diffamation contre l’article de médiapart. Aucun conflit d’intérêt au regard de la législation. #calomnie
10:06 AM – 18 Juil 2013
Interrogation sur le cas de Florian Philippot
Le Parlement européen s’est également interrogé sur la rémunération d’assistant de Florian Philippot jusqu’au 30 juin 2012. Bien évidemment, ce dernier n’était pas susceptible d’être un « partenaire stable non matrimonial ». Le problème réside plutôt dans son poste de directeur de campagne de Marine Le Pen pour les présidentielles. Comme le stipule l’article 62 du règlement du Parlement européen les fonds pour rémunérer les assistants « sont exclusivement réservés au financement d’activités liées à l’exercice du mandat des députés et ne peuvent couvrir des frais personnels. »

Marine Le Pen s’était aussi défendue, dans sa lettre au parlement, sur ce cas, soulignant que « la durée horaire modeste de leurs contrats d’assistance parlementaire permet de concilier deux activités professionnelles ». Toujours selon Mediapart, les services financiers du Parlement avaient l’intention, lors de la campagne présidentielle, d’examiner l’agenda du directeur de campagne mais ont choisi, pour l’instant, de classer l’affaire.

Marine Le Pen a, elle aussi l’intention de porter plainte jugeant les « accusations calomnieuses mais pas très étonnantes lorsque l’on sait que, contre le Front National, tout est bon ». Quand on ne sait pas quoi répondre, il reste toujours le grand air du complot universel. Reste que la preuve est donnée une nouvelle fois, que le Front national est géré comme une entreprise (très) familiale.

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans Europe, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.