Nations unies – Malala Yousafzai à la tribune

LE MONDE GEO ET POLITIQUE  18/07/2013

La leçon universelle de Malala Yousafzai

alemondela-pakistanaise-malala-yousafzai-a-la-tribune_e0c285ff075f49ba5100b20dbb6bddf1

 Les talibans « pensaient qu’une balle pourrait nous réduire au silence mais ils ont échoué, du silence sont sorties des milliers de voix ».
Son premier discours en public prononcé à New York devant l’Assemblée générale des Nations unies, le jour de ses 16 ans, Malala Yousafzai l’a voulu à l’image de son combat en faveur de l’éducation pour tous : courageux et passionné. Neuf mois après avoir réchappé d’une tentative d’assassinat dont elle est sortie grièvement blessée à la tête, la jeune Pakistanaise n’a pas l’intention de mâcher ses mots.
Celle qui est devenue l’icône de la résistance aux talibans a le verbe ferme et militant. « Nos livres et nos crayons sont nos armes les plus puissantes », a-t-elle lancé le 12 juillet aux centaines de jeunes de plus de 80 pays venus l’écouter. « Un enfant, un maître d’école, un livre, un crayon peuvent changer le monde », a renchéri sous les applaudissements la jeune miraculée, entièrement vêtue de rose, les épaules recouvertes du châle blanc de Benazir Bhutto, l’ancienne première ministre du Pakistan tuée dans un attentat en 2007.
Malala ne s’était pas exprimée en public depuis sa sortie en février de l’hôpital de Birmingham, en Grande-Bretagne, où elle avait été évacuée après avoir été blessée par balles à l’épaule et à la tête alors qu’elle se trouvait dans un bus scolaire, le 9 octobre 2012. L’attaque menée par des combattants du Mouvement des talibans du Pakistan (TTP) avait provoqué l’indignation dans le monde entier, la nouvelle s’étant répandue à toute vitesse par les réseaux sociaux. A travers Malala, c’est son engagement en faveur du droit des jeunes filles de recevoir une éducation à l’école qui était visé.
Ou plutôt, l’engagement de Guy Makai. C’est sous ce pseudonyme que l’adolescente dénonce depuis ses 11 ans sur son blog – hébergé par le site de la BBC – les violences commises par les talibans contre les écoles et les civils. En 2008, plus de 150 établissements scolaires de sa région, la vallée de Swat, ont été détruits dans des incendies. Depuis janvier 2009, un décret religieux interdit aux jeunes filles d’aller à l’école. Le 15 juin, quatorze étudiantes pakistanaises ont péri dans un attentat-suicide, alors qu’elles se rendaient en bus à l’université.
« Je ne parle pas en mon nom, mais au nom de tous ceux dont la voix ne peut être entendue », a clamé Malala devant ses parents émus. Parmi les dignitaires présents, Gordon Brown, l’ancien premier ministre britannique devenu envoyé spécial des Nations unies pour l’éducation, et le secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, à qui la Pakistanaise a remis une pétition déjà signée par 300 000 personnes demandant aux 193 pays membres de l’organisation de « financer écoles, enseignants et livres pour que chaque enfant ait accès à l’école en décembre 2015 ».
Plus de 57 millions d’enfants ne sont toujours pas scolarisés dans le monde, selon l’Unesco. La jeune activiste, qui dit s’inspirer des combats menés par Martin Luther King et Nelson Mandela, est en lice cette année pour le prix Nobel de la paix. Sans surprise, son nom figure parmi les favoris.
Le Monde.fr a le plaisir de vous offrir la lecture de cet article habituellement réservé aux abonnés du Monde.fr.

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans Droit de l'humain, International, Résistance, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.