Corée du Sud – Contamination : des OGM ont été retrouvés dans 42 échantillons, provenant de 19 régions différentes.

Les mots ont un sens, par Napakatbra – 19 juillet 2013 – 
En Corée du Sud (et ailleurs), les OGM contaminent l’environnement
Selon un rapport publié par un institut agronomique sud-coréen, le nombre de cas de contamination de l’environnement par des cultures génétiquement modifiées interdites grimpe en flèche. Les écosystèmes locaux sont menacés.
Un rapport (relevé par inf’OGM) sur la contamination de l’environnement par des organismes génétiquement modifiés (OGM) interdits de culture mais autorisés à l’importation, vient d’être publié par l’Institut national de recherche sur l’environnement de Corée du Sud (NIER).
aogmcontamination-ogm-coree-du-sud626 échantillons de quatre grandes cultures (maïs, soja, coton et colza) ont été recueillis en 2012, dans des zones naturelles jouxtant les ports, les lieux de stockage et les voies de communication utilisées pour leur transport. Des OGM ont été retrouvés dans 42 de ces échantillons, provenant de 19 régions différentes. Ce nombre est en forte augmentation : en 2009, les OGM avaient été détectés dans seulement huit zones, puis dix en 2010 et en 2011. Pour finir, donc, à 19 en 2012. Le nombre de municipalités ayant connu au moins un cas de contamination est passé de 8 en 2009 à 22 en 2012.
La contamination se fait principalement par dissémination accidentelle, pendant le transport ou le stockage, ou encore sur les lieux de transformation ou d’utilisation. Le rapport souligne qu’il existe un certain nombre d’indications inquiétantes qui laisseraient à penser que les OGM modifient en profondeur l’écosystème naturel.
 La composition microbienne des sols est altérée, et les arthropodes herbivores disparaissent, attaqués par les pesticides produits par les OGM (même s’ils n’en sont pas la cible originelle). Résultat : une partie de la chaîne alimentaire est détruite, déséquilibrant totalement l’écosystème. Sans parler de la contamination des espèces naturelles par des gènes d’OGM, qui accélère nettement le phénomène.
Au Mexique, en Suisse, aux Etats-Unis… un peu partout, les OGM se disséminent dans l’environnement, lentement, mais sûrement. Mais qu’on se rassure, nos meilleurs chercheurs nous affirment que les OGM sont totalement inoffensifs, pour la santé comme pour l’environnement… Ceux-là même qui nous démontrent par A+B que… la contamination de l’environnement est impossible ? Aïe.

aogmimages

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans Ecologie, Nature, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.