La Tunisie s’enfonce dans la crise politique

2324404
Des dizaines de milliers de personnes ont manifesté dans la nuit en banlieue de Tunis pour obtenir le départ du gouvernement dirigé par les islamistes d’Ennahda.
Quelques heures plus tôt, le président de l’Assemblée nationale constituante (ANC), Mustapha Ben Jaafar, annonçait suspendre les travaux de ce Parlement jusqu’à ce que les négociations de sortie de crise entre gouvernement et opposition commencent.
Le pays est plongé dans une profonde crise déclenchée par l’assassinat d’un opposant, à la fin du mois de juillet. Les manifestants, qui étaient au moins 40 000 vers 22 h 30, selon un responsable policier, scandaient « le peuple veut la chute du régime » ou encore « le gouvernement va tomber aujourd’hui ». Des représentants de l’opposition ont évoqué dans les médias des chiffres allant de 100 000 à 200 000 personnes. Vers 1 heure ce matin, aucun incident n’avait été signalé et la manifestation touchait à sa fin.
L’hétéroclite coalition d’opposition, de l’extrême gauche au centre droit soutenue par le puissant syndicat UGTT, organise chaque nuit des rassemblements contre le pouvoir depuis l’assassinat du député Mohamed Brahmi, le 25 juillet, attribué à la mouvance salafiste. La manifestation d’hier est de loin la plus importante depuis le début de la contestation. Le gel des travaux de la Constituante remet en cause le calendrier de sortie de crise établi par le premier ministre islamiste, Ali Larayedh, qui avait proposé l’adoption de la Constitution d’ici au 23 octobre et la tenue d’élections le 17 décembre.
Le Monde 07 juillet 2013

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans International, Politique, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.