A 65, – Péage du Caloy : Un jour de départ en colonie de vacances qui coûte fort cher …

Sud-Ouest  10/08/2013 Par Sophie Noachovitch
A 65 : des automobilistes déboursent 24,50 € pour 20 minutes de présence
Ces parents déposaient leurs enfants sur l’aire du Marsan pour un départ en colonie. Ils estiment ce tarif abusif

aso péage1138281_2207046_460x306

« Vous êtes entré au péage du Caloy à 21 h 55 et ressorti au même endroit à 22 h 15. Comme vous avez fait demi-tour, vous nous devez 24,50 € correspondant au tarif maximum pour réaliser 240 km. » Il s’agit du message affiché sur la borne péage lorsqu’un père de famille a voulu ressortir de l’aire du Marsan sur l’A 65, après avoir amené sa fille de 15 ans au lieu de rendez-vous du départ en colonie. « Du coup, j’ai la sensation d’avoir réalisé le record du monde de la vitesse en parcourant 240 km en 20 minutes ! Et ce n’est pas rien avec une 4L, essaye de dédramatiser Serge Postis. Nous sommes six voitures à avoir subi le même sort. »
Lundi soir était, pour la fille de Serge Postis et cinq autres jeunes, jour de départ en colonie de vacances. Pour des questions pratiques, rendez-vous avait été donné sur l’aire du Marsan situé au niveau du péage du Caloy. Le car remontait en effet de Pau pour ramasser les enfants sur les différentes aires d’autoroute de l’A 65 et les conduire ensuite à Paris où ils devaient prendre un avion, direction les vacances.
Pas plus de 15 minutes
Le péage du Caloy s’y prête particulièrement, puisqu’après avoir passé le péage, un rond-point redirige soit vers l’autoroute, soit vers l’aire de repos du Marsan. Il suffisait donc pour les parents accompagnateurs de reprendre le rond-point vers le péage, après avoir dûment installé dans le car et embrassé leurs enfants. Mais ils n’avaient pas imaginé que la borne automatique de sortie d’autoroute leur réclamerait le tarif maximal prévu sur cette portion, c’est-à-dire 24,50 €, les sanctionnant… pour avoir fait un arrêt sur l’aire de repos.
« Les autres parents et moi-même avons adressé des courriers de réclamation à la société Aliénor, gestionnaire des péages de l’A 65, explique Serge Postis. Ce qui nous a le plus étonnés est que ce type de fonctionnement n’est pas indiqué, le demi-tour n’est pas interdit puisqu’il y a un rond-point après le péage. Nous estimons ne pas avoir commis d’infraction. »
En réalité, selon Rozenn Gillet, responsable communication de la société Aliénor : « Le règlement d’exploitation de l’A 65, disponible sur le site d’Aliénor, précise qu’il est interdit de faire demi-tour à une gare de péage. Malgré cela, on donne une latitude de 15 minutes aux automobilistes s’ils devaient, comme c’est le cas à la gare de péage du Caloy, aller jusqu’à l’aire de repos puis ressortir. Un panneau l’indique à l’entrée du péage. »
D’après Rozenn Gillet, les fraudes sont nombreuses, avec des personnes échangeant les tickets, ou bien encore d’autres qui se serviraient des aires de repos situées contre les gares de péage pour garer leur voiture. « Or, elles ne sont pas faites pour ça !, insiste-t-elle. Dans le cas de ces parents, je me doute que 15 minutes pour dire au revoir à leurs enfants sur l’aire de repos était un peu court. Bien évidemment, nous allons régulariser la situation dès réception des courriers de réclamation de ces clients sur présentation du ticket de péage. Ils seront remboursés. »
Plus de peur que de mal donc, pour ces parents ayant déposé leurs enfants. Ainsi, bon à savoir, toujours jeter un œil sur les bornes de péage, au cas où une réglementation spéciale existerait !

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans Loisirs Tourisme, Transport, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.