Energie GrDF – Après LINKY voilà GAZPAR

Univers Nature 08/08/2013

aGAZ

Après la récente décision du gouvernement de généraliser les compteurs d’électricités communicants Linky, c’est maintenant les abonnés au gaz qui devraient se voir dotés d’une nouvelle génération de compteurs.
Le 02 août 2013, le ministère de l’Économie et des Finances et celui de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie ont apporté leur soutien à la généralisation du compteur communicant Gazpar.
Concrètement cela signifie que GrDF (1), le principal gestionnaire de réseau de distribution de gaz en France, va pouvoir lancer la procédure d’appels d’offres pour le remplacement des compteurs des 11 millions de clients gaz naturel. A l’issue de cette procédure, le gouvernement pourra prendre la décision définitive du déploiement de Gazpar.
Du point du vue du planning, selon GrDF, le démarrage du déploiement devrait avoir lieu fin 2015 avec une phase de tests d’un an sur 150 000 compteurs. Par la suite, l’ensemble des clients devrait être équipé progressivement en 6 ans, l’opération devant s’achever en 2022.
Au niveau technique, Gazpar comprend un module radio permettant la transmission quotidienne des consommations vers les opérateurs. Le compteur est équipé d’une pile garantissant une autonomie de fonctionnement de 20 ans. Cette technologie permettra, entre autres, d’éliminer le principe de la facturation par estimation, de supprimer la contrainte de la présence du consommateur lors du relevé du compteur et, d’émettre vers le client des alertes de surconsommation.
L’investissement global du projet est évalué à environ 1 milliard d’euros et, selon GrDF : « les compteurs Gazpar seront financés par le tarif d’acheminement sur le réseau de distribution payé par les fournisseurs de gaz à GrDF. L’impact sur le tarif d’acheminement est évalué à moins de 1,3% sur l’ensemble de la durée du projet. L’impact devrait donc être de l’ordre de 0,3% sur la facture finale d’un client moyen, le tarif d’acheminement représentant en effet 25% du total de cette facture. ». En contrepartie, GrDF estime que la mise en place de cette technologie devrait permettre une diminution de 1,5 % de la consommation globale de gaz.
Dans un premier temps, le ministère de l’Energie estime que la mise en place de Gazpar devrait permettre la création d’un millier d’emplois directs pour la pose, le pilotage et la maintenance. En outre, la filière du recyclage des anciens compteurs devrait connaitre une forte progression avec 4 000 tonnes de matériels à recycler par an, soit une multiplication par quatre de son activité.
 1 – Créé le 31 décembre 2007, GrDF est filiale à 100 % de GDF SUEZ, l’entreprise regroupe l’ensemble des activités de distribution de gaz naturel en France.
Michel . 08/08/2013

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans Economie, Energie, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.