Beauce – Ouverture du chantier de construction de cinq éoliennes entre Ouzouer-le-Marché et Binas, malgré les recours

La Nouvelle République 20/08/2013 05:46

Tempête en Beauce n’a pas brisé l’élan éolien

EOLIENNE TETE

 Les travaux vont commencer début septembre et devraient durer environ huit mois. 500 mètres cubes de béton, 400 tonnes d’acier.
Les panneaux du permis de construire des éoliennes sur les territoires d’Ouzouer-le-Marché sont plantés. Coup dur pour les opposants.
Présidente de l’association Tempête en Beauce, Marie-Christine Henriet se dit effondrée à l’annonce de l’ouverture du chantier de construction de cinq éoliennes entre Ouzouer-le-Marché et Binas. Les panneaux de permis de construire viennent d’être posés, les travaux doivent débuter prochainement et dureront environ huit mois. « Un coup très dur pour l’association, mais nous ne baissons pas les bras », ajoute-elle.
Malgré les recours qu’elle engageait ces dernières années, l’association n’est pas parvenue à endiguer la prolifération des éoliennes dans ce secteur. Une bonne quarantaine en Beauce Oratorienne, « avec des projets d’extension de parcs déjà votés ».
Cent mètres de haut sur un horizon sans relief sans arbre
De toutes ses actions entreprises, Tempête en Beauce a tout de même obtenu le refus de construction par le préfet d’un aérogénérateur entre Ouzouer-le-Marché et Binas. Maigre compensation au regard de ce qui se profile. « Ces éoliennes seront construites sur deux lignes parallèles, ce qui accentuera le choc visuel et les nuisances sonores dans un périmètre qui inclut les villages de Binas, Chantôme, Villesiclaire et Boussy. »
Marie-Christine Henriet assure que les membres de l’association – ils sont actuellement cent quatorze adhérents –, ne sont pas systématiquement opposés à cette diversité de la production énergétique. « Dans le cas présent, les implantations sont vraiment trop proches des habitations, même si elles répondent à la réglementation. » Cent mètres de haut, sans les pales, sur une ligne d’horizon sans relief, sans arbre. « Nous souhaitions commander une étude acoustique, mais c’est trop coûteux. »
L’essentiel des recours désormais épuisé, Tempête en Beauce ne dispose plus d’une grande marge de manœuvre. Cependant l’association entend rester très vigilante sur le déroulement des étapes à venir, sachant que ses éventuelles interventions n’entrent plus dans les conditions suspensives aux travaux prévus début septembre. Et comme un malheur ne vient jamais seul, c’est aussi dans ce même secteur de la Beauce, à proximité du hameau de Chantôme sur cette même commune de Binas, qu’est programmée l’ouverture d’une carrière. D’autres nuisances, un autre combat, mené par une autre association.
Henri Lemaire

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans Economie, Industrie, Nature, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.