Chine, Province du Jiangsu – Fabrication de produits de la médecine traditionnelle ? : des blattes …

73a51321d7361fcd51bac3c6b0ed3b934ca0337f.jpgchine cafardUn million de cafards s’échappent d’une ferme en Chine
Au moins un million de blattes se sont échappées d’un centre d’élevage dans l’est de la Chine, où un expert sanitaire a demandé aux habitants alentour de conserver leur calme, a rapporté la presse.
Ces cancrelats devaient servir à la fabrication de produits de la médecine traditionnelle chinoise, a précisé le journal Xiandai Kuaibao.
Les cafards se sont disséminés après qu’un « individu non identifié » a détruit la serre de reproduction de la ferme d’élevage où ils étaient conservés, dans la commune de Dafeng, a ajouté le quotidien basé à Nankin.
Les autorités sanitaires de la province du Jiangsu ont dépêché cinq spécialistes chargés de concevoir une vaste opération de désinfection pour éliminer les insectes. Un expert a demandé à la population de « ne pas paniquer ».
Le propriétaire de la ferme, Wang Pengsheng, avait investi plus tôt cette année plus de 100.000 yuans (12.200 euros) pour acquérir 102 kilos d’oeufs de periplaneta americana, une espèce de blattes.
Les oeufs une fois éclos, M. Wang s’était retrouvé avec plus de 1,5 million de larves, qu’il avait nourries avec des fruits et des biscuits.
TV5MONDE  Pékin (AFP) – 25.08.2013  © 2013 AFP

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans animaux, Insolite, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.