L’atelier multimédia de Norman McLaren

anorman
Méconnu du grand public, le cinéaste canadien Norman McLaren est pourtant reconnu comme l’un des pionniers en matière de films d’animation.
Ses courts-métrages réalisés de 1940 à 1970 utilisent différentes techniques allant de l’abstraction audiographique à l’illustration expérimentale ludique en mouvement (notamment à base de grattage de pellicule et de peinture sur pellicule).
Son œuvre déploie des trésors d’inventivité tout en s’adressant aussi bien aux adultes qu’aux enfants. Son plus célèbre court-métrage,Voisins (1952), a remporté un Oscar. A son prestigieux palmarès, on peut ajouter une Palme d’or dans la catégorie « court-métrage » à Cannes (pour Blinkity Blank en 1955), un Ours d’argent à Berlin (Rythmetic en 1956) et plusieurs prix Bafta (Il était une chaise et Pas de deux).
L’application gratuite pour iPad qui lui est dédiée, réalisée par l’Office national du film du Canada (où il travailla), permet de visionner tous ses films, soit 51 courts-métrages, y compris des documentaires sur sa méthode de travail.   L’application permet aussi de réaliser ses propres films d’animation en expérimentant les techniques de découpage de papier du maître grâce à des ateliers interactifs (optionnels, ceux-ci sont payants).
Le Monde du 02 septembre 2013

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans Culture, Loisirs Tourisme, Médias, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.